À la uneCinéma

De Baby Driver à Darkman notre sélection blu-ray de novembre

Et voici comme tous les mois notre sélection mensuelle de 5 blu-ray, de Baby Driver à Darkman en passant par Le Casse. Bon visionnage.

Gelée de novembre, adieu l’herbe tendre… et vive les films du mois bien au chaud sous sa couette… Ce mois-ci on vous parlera voitures, araignées, Japon, Belmondo et comics. C’est parti pour la sélection la plus attendue de la toile… (Toile, Spider-man, clin d’œil, humour…)

 

Spider-Man : Homecoming

Réalisé par Jon Watts

Avec Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr.

Durée : 2h14

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 20 novembre 2017 chez Sony Pictures Home Entertainment

Mais c’est quoi déjà… Spider-Man : Homecoming ? Après ses spectaculaires débuts dans Captain America : Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui…

C’est pas du Raimi, c’est du Marvel, bref, c’est un peu vide mais sacrément fun.

Spider-man : Homecoming est un film fun et sympathique qui célèbre l’entrée officielle de l’homme araignée dans le Marvel Cinematic Universe après une courte apparition dans Captain America : Civil War. Plus jeune, plus drôle, plus gentil, le Peter Parker incarné par Tom Holland est un excellent Spider-man en mode Marvel. Ici fini la psychologie parfois tortueuse du génial Spider-man de la trilogie Sam Raimi, tout est plus cool et plus léger. Certes on peut regretter la profondeur des films de Raimi, qui trônent tout en haut du podium des meilleurs films de supers-héros, au côté de The Dark Knight, Incassable, Batman le Défi ou Les Indestructibles. Mais soyons franc, le spectacle est réussi, Michael Keaton est très bon en vautour, les scènes d’action efficaces, l’humour bien présent, Tom Holland parfait, difficile de ne pas passer un excellent moment devant le spectacle proposé. Et comme toujours chez Marvel la qualité du blu-ray est top, alors pourquoi s’en priver ? (Parce que bon, si on aime les supers héros on peut aussi aller voir au cinéma Justice League, mais c’est franchement moins bien…)

Baby Driver

Réalisé par Edgar Wright

Avec Ansel Elgort, Kevin Spacey, Lily James, Jon Bernthal

Durée : 1h53

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 29 novembre 2017 chez Sony Pictures Home Entertainment

Mais c’est quoi déjà… Baby Driver ? Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Un thriller musical et jubilatoire par le réalisateur de Shaun of the Dead

Rock’n roll, efficace et totalement ludique, le thriller musical et fun d’Edgar Whright est une comédie d’action totalement jubilatoire. Certes moins personnelle que les précédents bijoux du réalisateur, Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Scott Pilgrim ou Le Dernier pub avant la fin du monde, mais un condensé du talent de metteur en scène du réalisateur anglais. C’est pop, spectaculaire et saupoudré d’une bonne dose de tendresse, le tout relevé par une bande son totalement folle. De quoi nous consoler définitivement de la défection d’Edgar Wright du projet Ant-Man qu’on aurait tant aimé voir dans la version imaginée par le réalisateur. Alors attachez vos ceintures et montez le son, car Baby Driver va vous décoiffer !

Darkman (1990)

Réalisé par Sam Raimi

Avec Liam Neeson, Frances McDormand, Colin Friels, Larry Drake

Durée : 1h36

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 7 novembre 2017 chez L’Atelier d’images

 

Mais c’est quoi déjà… Darkman ? Peyton Westlake, brillant gênéticien, vient de réaliser la synthèse des cellules de la peau. Sa femme, avocate, a pour client un constructeur immobilier, Louis Strack Jr, dont un document confidentiel vient de lui révèler les agissements douteux. Elle cache le document dans le laboratoire de son mari. Louis Strack Jr envoie des tueurs pour récupérer son bien. Le professeur est laissé pour mort mais il survit a ses horribles blessures. Defiguré, il réussit à se recomposer un visage, mais qui ne tient qu’une heure, afin d’assouvir sa vengeance.

Un petit classique du cinéma de genre réalisé par Sam Raimi entre deux Evil Dead.

C’est avec un enthousiasme communicatif qu’en 1990, entre deux Evil Dead, Sam Raimi réalise Darkman, petit bijou du cinéma fantastique aujourd’hui un peu oublié dans la filmographie du metteur en scène. Super héros tragique, défiguré, traumatisé et masqué, Peyton Westlake cherche à se venger et petit à petit devient Darkman devant la caméra élégante du surdoué Sam Raimi. Le réalisateur invente ici son propre super-héros, romantique et crépusculaire, assaisonné d’une pointe de folie et d’humour, le tout en mode cartoon. Entre la mise en scène de Sam Raimi, la musique de Danny Elfman et l’interprétation sans failles d’un Liam Neeson très fantôme de l’opéra, c’est un petit classique du cinéma de genre que nous avons là. Certes, certaines incrustations ont mal vieillis, mais cela ne gâche pas le plaisir de la première grosse incursion du réalisateur dans un cinéma plus grand public, avant bien sûr la trilogie Spider-man.

Your Name

Réalisé par Makoto Shinkai

Avec Ryûnosuke Kamiki, Mone Kamishiraishi, Masami Nagasawa

Durée : 1h46

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 22 novembre 2017 chez Moon Animation Distribution

Mais c’est quoi déjà… Your Name ? Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité…

Chef-d’œuvre doux amer, poétique et émouvant, entre Myazaki et Spielberg.

Merveille d’animation, Your Name est sans doute l’un des plus beaux films de l’année 2016. On pense à Myazaki devant cette œuvre romantiques, visuellement superbe, chef-d’œuvre doux amer aux images sublimes, rêve poétique et émouvant au scénario complexe et enthousiasmant. C’est beau, c’est drôle et ambitieux, Makoto Shinkai nous offre une quête d’identité passionnante et une œuvre métaphysique sur les amours adolescentes dans un Japon contemporain qui ne renie pas son héritage.  Au pays du soleil levant Your Name qui a dépassé les 18 millions d’entrées est devenu le deuxième plus gros succès du cinéma japonais, derrière Le voyage de Chihiro mais devant Le Château ambulant et Princesse Mononoké. Et si le réalisateur a déclaré n’être pas totalement satisfait du résultat, que deux ans n’avait pas été suffisant, qu’il aurait aimé y passer plus de temps mais que faute d’argent il avaient dû s’arrêter, et que le film est loin d’être parfait. Il s’approche pourtant de la perfection comme peu de films le font, bref, il est temps de rattraper ce petit bijou qui n’a pas forcément connu en France le succès qu’il aurait mérité !

Le casse (1971)

Réalisé par Henri Verneuil

Avec Jean-Paul Belmondo, Omar Sharif, Robert Hossein, Dyan Cannon

Durée : 2h00

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 07 novembre 2017 chez L’Atelier d’Images

Mais c’est quoi déjà… Le Casse ? En pleine nuit, Azad et ses complices pénètrent dans la villa du richissime Monsieur Tasco dans le but d’y dérober son inestimable collection d’émeraudes. Mais les malfaiteurs attirent l’attention de l’inspecteur Zacaria, un flic sans scrupule prêt à tout pour récupérer les pierres précieuses. Le jeu du chat et de la souris entre ces deux personnages hauts en couleur peut commencer…

Quand le cinéma français d’action rivalisait avec le cinéma américain…

Il fut un temps (que les moins de 20 ans) où le cinéma français rivalisait avec le cinéma d’action américain… Et si Le Casse n’est pas le plus connu des Belmondo, il est certainement l’un des plus efficaces. Réalisé par Henri Verneuil, adapté d’un best-seller de David Goodis, avec en tête d’affiche Jean-Paul Belmondo, Omar Sharif et Robert Hossein, Le Casse est d’une efficacité redoutable. Le film nous propose un jeu du chat et de la souris avec Belmondo dans le rôle de la souris… C’est L’atelier d’Images qui a la bonne idée de nous proposer le long-métrage dans un master haute définition avec en plus la version américaine du film inédite en France. Un film longtemps considéré comme mineur dans la filmographie de Jean-Paul Bemondo, mais qui mérite d’être redécouvert et réhabilité… rien que pour la scène de poursuite en voiture totalement hallucinante orchestrée par le maître des cascades Rémy Julienne. Et pour l’anecdote, Verneuil/Belmondo c’est 8 films dont 100000 dollars au soleil, Un singe en hiver, Peur sur la ville…   

A lire aussi : De Wonder Woman au Viager, notre sélection blu-ray du mois d’octobre

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSociétéSociété

Où est Steve ? Un mois et toujours rien

À la uneFootSport

Matchs amicaux : l'OM se rassure, Saint-Etienne cartonne

À la uneCulture

Le 19 juillet en trois dates

À la uneBrèvesSéries Tv

Les agents du Shield : la série s'arrêtera après la saison 7

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux