À la uneActualitéFrance

Un bébé disparu dans La Creuse

Loan, petit garçon de 4 mois, a disparu depuis mercredi soir dans La Creuse. Les parents parlent d’un ravisseur qu’ils auraient vu, un important dispositif de policier a été mis en place pour éclaircir cette affaire.

Cela fait maintenant plus de 36h que le petit Loan, âgé seulement de quatre mois, a disparu dans La Creuse. Cette affaire commence sérieusement à intriguer le Procureur de la République et le Parquet. Car les faits relatés par les parents sont assez flous. Selon eux, ils auraient vu le ravisseur de leur petit bébé, sans toutefois réussir à l’interpeller ou même le rattraper. Cette version des faits est longuement remise en cause par le Parquet qui refuse toujours de les qualifier.

L’enlèvement se serait passé mercredi soir. Vers 22 h, le couple victime, tous les deux la vingtaine, se présente à la gendarmerie. Selon les faits allégués par les parents, leur fils Loan vient d’être capturé pendant qu’ils étaient en pleine partie de pétanque en ville. Ils affirment que, le temps de déposer les affaires dans la voiture, une personne aurait enlevé leur petit garçon qui se trouvait dans son cosy, et qui avait été laisser seul quelques secondes. Les premières enquêtes de la Police indiquent que les parents ont tenté de rattraper la personne en voiture. Le Procureur de la République affirme que “les parents n’ont pas pu identifier la personne, qu’ils n’ont vu que de dos”. Dans les minutes qui ont suivi, le couple était déjà au commissariat.

un-bebe-de-4-mois-disparait-recherche-en-cours

Une grande interrogation

Il semble pourtant que cette affaire intrigue énormément les autorités locales. Malgré la déclaration des parents, aucune alerte d’enlèvement n’a été émise par le procureur. Beaucoup de faits dérangent et interpellent la police, les parents, en têtes de liste. Le Parquet, de son côté, refuse de qualifier les faits tant qu’ils ne sont pas certains des types de crimes – à savoir un enlèvement ou une disparition -, les magistrats restent dubitatifs.

En revanche, aucune suspicion concrète n’a été émise envers les parents, qu’il faut “avant tout considérés comme des victimes” précisent les magistrats. Rappelons tout de même que les parents étaient suivis par les services sociaux. Interrogés par la police, ils n’ont pas su décrire le ravisseur à cause de leur état de choc. La police locale va ce mobilier toute la journée de vendredi encore pour retrouver le nourrisson. Des équipes au sol et en mer vont être déployées dans la Creuse, un hélicoptère pour surveiller la région et des fouilles sont également prévues.

Related posts
À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux