À la uneActualitéFranceRégions

Béziers : les menus sans porc à la cantine supprimés par la mairie

La mairie de Béziers ne donne plus que deux choix aux élèves dans les cantines, un menu classique et un autre végétarien. SOS Racisme s’insurge.

Nouveauté dans les cantines de Béziers (Hérault) pour la rentrée, la mairie a supprimé les menus de substitution sans porc des cantines scolaires. Les enfants ont désormais le choix entre deux menus, un classique, et un autre végétarien, proposé chaque jour de la semaine.
Cette décision, prise sous la direction de Robert Ménard (divers droite) a immédiatement soulevé de nombreuses critiques. L’association SOS Racisme, qui dit avoir été alertée par des parents d’élèves, déplore une absence de concertation avec les familles des élèves.

Pour l’association, la suppression du menu de substitution “forcera ainsi les enfants ne consommant pas de viande porcine à être systématiquement privés de viande, poisson ou œuf les jours où le menu classique inclurait du porc”. Ce menu de substitution permet “depuis plusieurs décennies à des générations d’enfants de confessions juive et musulmane de manger à l’école publique avec tous leurs camarades” et sa suppression “porte atteinte à un important facteur d’intégration sociale et de convivialité”.

Annonce du nouveau prestataire des cantines de Béziers / compte Twitter de la Ville de Béziers

SOS Racisme a donc demandé à la mairie de “reconsidérer sa position” et “de mener une concertation digne de ce nom”. Une autre association locale, La libre pensée parle de “pratiques discriminatoires tendant à priver les enfants issus de familles musulmanes et juives de repas équilibrés sans porc, alors même que la restauration scolaire constitue souvent pour eux un apport nutritionnel essentiel” et dénonce une “provocation de plus” de Robert Ménard, habitué aux polémiques.

La mairie a indiqué à 20 Minutes refuser “d’alimenter une polémique que tente de lancer une association spécialiste en la matière”. Elle ajoute que “les repas végétariens sont parfaitement équilibrés. La mise en place de repas sans porc ou de menus spécifiques ne constitue aucunement une obligation légale pour les mairies”. L’administration de Robert Ménard indique que l’information avait été transmise aux parents d’élèves “via des flyers et lettres d’information dans les cartables des enfants début décembre”. Elle assure également que les 15 premiers jours, “aucun menu comportant du porc ne sera servi dans les cantines” pour permettre aux familles de s’inscrire à un des deux menus proposés.

A lire aussi : Marine Le Pen : retour sur les ratages du débat d’entre-deux-tours de 2017

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFrancePolitique

Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont 1 an ferme

À la uneCinéma

Un reboot de Superman en préparation

À la uneBrèvesFranceSanté

Couvre-feu : Emmanuel Macron demande aux Français de « tenir encore 4 à 6 semaines »

À la uneSéries Tv

La traque : "Va te faire voir" répond Yves Rénier au fils de Fourniret

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux