À la uneInternationalsociétéSociété

Bientôt le sable va disparaître, un enjeu environnemental colossal

Le secteur du bâtiment est la principale cause de l’épuisement des ressources en sable. Cependant la disparition du sable a des conséquences environnementales importantes.

En effet, chaque année 50 milliards de tonnes de sables sont extraites des fonds marins, des mines et des lacs. Ces tonnes de sable sont ensuite utilisées principalement par le secteur du bâtiment mais également par les industries. TV5 monde rappelle qu’il faut 30 000 tonnes pour faire seulement 1 kilomètre de route. Ce sable est aussi nécessaire pour l’élaboration de bâtiments ou maisons mais également pour fabriquer du verre. Ce verre est utilisé pour les ordinateurs, tablettes, smartphones, pour le plastique, pour les panneaux solaires et également pour l’agro-alimentaire.
Le sable est ainsi devenu la deuxième ressource la plus utilisée après l’eau et pourtant elle est épuisable.

Disparition du sable, un fort impact sur l’environnement

Effectivement, il faut garder à l’esprit que le sable a un grand rôle et est indispensable dans l’écosystème. Il protège les côtes et l’équilibre des écosystèmes marins.
En effet, les dunes de sable protègent la vie sur les Îles. Elles sont à l’origine de la formation des lagunes et des bassins. Elles ralentissent l’érosion des côtes en absorbant l’énergie des vagues. Ces lagunes, quand à elles, reçoivent des nutriments (azote et/ou phosphore des rivières). Par la suite, ces nutriments sont transmis aux mers et océans. Si le sable disparaît, les lagunes peuvent connaitre un phénomène qu’on appelle eutrophisation et qui dégrade fortement les écosystèmes marins du monde.

Selon la commission européenne (1991) (91/271/CEE), l’eutrophisation correspond à « L’enrichissement de l’eau en éléments nutritifs, notamment des composés de l’azote et/ou du phosphore, provoquant un développement accéléré des algues et des végétaux d’espèces supérieures qui entraîne une perturbation indésirable de l’équilibre des organismes présents dans l’eau et une dégradation de la qualité de l’eau en question »

Autrement dit, si le sable disparaît, les écosystèmes sont perturbés et les côtes vont connaître l’érosion.
De plus, la surexploitation de ce dernier conduit à la disparition des plages.

Novethic, qui a fait une étude complète sur le sujet, propose une affiche qui donne des chiffres clés.

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneBrèvesMédias

Miss France 2020 : ce qui vous attend pour l'élection du 14 décembre sur TF1

À la uneActualitéSociétéSociété

Près de 63 000 expulsés en France au cours de l’année

À la uneCinéma

Bob l'éponge, le film : découvrez la bande annonce de Éponge en eaux troubles

À la uneActualitéNon classé

Le salon du made in France vu par ses exposants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux