À la uneInternational

Bill Barr autorise l’ouverture d’enquêtes sur l’élection présidentielle

Bill Barr

Bill Barr, ministre de la Justice américaine, a autorisé l’ouverture d’enquêtes sur l’élection présidentielle

Bill Barr, le ministre de la Justice américaine, a autorisé l’ouverture d’enquêtes sur d’éventuelles irrégularités lors de l’élection présidentielle. Cependant, cela n’indique en aucun cas que le ministre de la Justice a des preuves sur l’existence de fraude.

Bill Barr a indiqué dans une lettre adressée aux procureurs fédéraux du pays, qu’aucune preuve de fraude n’existait. “Je vous autorise à enquêter sur des allégations substantielles d’irrégularités concernant les votes ou le comptage de bulletins avant la certification des élections dans vos juridictions” a-t-il écrit. “De telles enquêtes peuvent être menées s’il existe des allégations claires et potentiellement crédibles d’irrégularités qui, si elles étaient avérées, pourraient potentiellement avoir un impact sur le résultat d’une élection fédérale dans un État” ajoute-t-il.

Suite à cela, Richard Pilger, responsable du service en charge des crimes électoraux a annoncé sa démission. Selon le NewYorkTimes, il aurait envoyé un mail expliquant “après avoir étudié les nouvelles règles et leurs ramifications, je dois malheureusement démissionner de mon poste”.

Les enquêtes sur les fraudes électorales sont normalement du ressort de chaque Etat. En effet, ils établissent et contrôles leurs propres règles électorales. De plus, le ministère de la justice n’intervient d’ordinaire pas dans ce genre de situation. Il ne peut intervenir que lorsque les décomptes des votes sont certifiés et que les recomptes sont terminés.

Bill Barr a prévenu que “les réclamations spéculatives, fantaisistes ou farfelues ne doivent pas servir de base à l’ouverture d’enquêtes fédérales“. Actuellement, l’équipe de Donald Trump mène plusieurs actions en justice dans plusieurs Etats remportés par Joe Biden. De plus, les fils de Donald Trump ne cessent de relayer des allégations de fraudes et d’irrégularités électorales. Mais sans preuve à l’appui. De ce fait, les actions de son équipe ont peu de chances d’aboutir.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneBasketSport

Top 16 : 2/2 pour Monaco face à Malaga (90-71)

À la uneActualitéÉtudiantPolitiqueSociété

Affaire Duhamel : Sciences Po dans la tourmente, les étudiants n’en peuvent plus

À la uneBuzzInsolite

Un policier star de téléréalité visé par plusieurs enquêtes

À la uneSéries Tv

Sauvé par le gong renouvelée pour une saison 2 par Peacock

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux