À la uneActualitéFranceInternationalSociété

BLACK LIVES MATTER : le combat qui divise


Les réseaux sociaux s’enflamment après la mort filmée de Goerge Flyod aux États-Unis. Les mouvements protestataires contre les bavures policières prennent de l’ampleur. Dont l’un des plus représentatifs, le Black Lives Matter. Une énième lutte qui cette fois encore de par son engouement exige des autorités judiciaires une prise de position ferme.

Adama Traoré, en France 

« Justice Adama Traoré ! » ce sont sur ces mots qui scandés par de milliers de personnes que se rattache le combat d’Assa Traoré. Un nom, une justice. une revendication, un peuple appelé à l’unité. « Justice pour Adama Traoré ! » continue de se faire entendre dans les rues, tee shirts, pancartes, réseaux sociaux via les hashtag et désormais au delà de nos frontières. Plus qu’un mouvement protestataire contre une énième bavure policière, le mouvement se veut engagé. Le 2 juin, à Paris, 19 heures se réunissaient, militants et partisan pour défendre la cause d’Assa Traoré et rendre hommage à la mémoire d’Adama Traoré.

Assa Traoré, au centre entourée de participants à la manifestation.
@visualsbyponzio (Instagram)

Aujourd’hui, ce n’est plus que le combat de la famille Traoré, c’est votre combat à vous tous (…). Aujourd’hui, quand on se bat pour George Floyd, on se bat pour Adama Traoré »

Assa TRAoRÉ, 2 juin 2020
source

Adama Traoré décède le 19 juillet 2016, dans la caserne de Persan. Deux heures après son arrestation. Il avait 24 ans. 

Malgré l’interdiction de la préfecture de police concernant ce rassemblement. Il eut tout de même lieu, selon rtbf.be, 20 000 personnes se seraient rassemblées pour demander justice, devant le tribunal de Paris.

Rassemblement du 2 juin 2020, en signe de protestation contre les bavures policières
@assa.traore (Instagram)

Goerge Floyd, aux États-Unis 

A l’heure où les États-Unis s’indignent de l’arrestation de George Floyd qui a conduit à son décès, la communauté noire accueille la tragédie comme « la goutte de trop ». Les manifestations aux États-Unis, particulièrement dans la ville de Minneapolis, théâtre des événements, plongent le pays dans un climat de révolte et d’indignation encore à ce jour. Qualifié par le président Trump « d’actes de banditisme », le président répond à #JusticeForGoergesFloyd, comme un tac au tac par  « LAW and ORDER » ( loi et ordre). Le président s’exprime sur Twitter et condamne les pillages. Certains l’accusent de détourner le fond du problème. Le 25 mai dernier, George Floyd, un afro-américain, arrêté par la police prononce lors d’un plaquage au sol musclé ses derniers mots. « Please, I can’t breathe » (S’il vous plait, je ne peux plus respirer ) 

Les autopsies permettant de certifier la cause de sa mort sont en cours. Des problèmes de santé seraient en cause mais cette analyse est jugée tendancieuse par les partis activistes.

La mort de Goerge Floyd filmée deviendra par la suite virale et une preuve non négligeable du mouvement « Black Lives Matter » ( la vie des noirs compte )

Affiche massivement relayée quelques heures après la mort de Goerge floyd.

Tweet ici
Policier Chauvin, le policier accusé du meurtre de George Floyd

Le racisme est t-il une affaire de point de vue ?

Le mouvement inspire et propage un sentiment de consternation plus ou moins partagé créant une impression de division quasi palpable. Alors qu’en est t-il ?#BlackLivesMatter, #JusticePourAdama, #AllLivesMatter, #BlueLivesMatter, #NoJusticeNoPeace, les camps semblent déjà bien formés. Une lutte contre les injustices sociales et le racisme d’un côté, une effervescence populaire sur un simple fait divers pour d’autres. Impossible de ne pas mettre en avant la cause raciale, néanmoins le climat reste tendu et les tensions se font sentir. Les prises de positions sur les événements récents qu’elles soient neutres ou assumées secouent les consciences et nous poussent à nous interroger sur les problèmes sous jacents du système économique, politique et culturel mis en place dans notre société moderne. Pourquoi le Black Lives Matter divise t-il autant ? Cette question peut amener à des éléments réponses…. Justice ? Droit de l’homme ? Liberté de penser ? Égalité ? Discrimination raciale ?

Qu’est ce qui compte vraiment ?

L’événement en photos… ( France, États-Unis, Iran…)

A lire aussi : Mort de George Floyd : le policier responsable inculpé pour homicide involontaire

About author

« Aimer le journalisme, c’est aimer son quotidien et pas seulement ses exploits » - Michel Field
Related posts
À la uneSéries Tv

Watchmen et Succession, grands gagnants des Emmy Awards 2020

À la uneActualitéInternational

Qui était Ruth Bader Ginsburg ?

À la uneBrèvesSéries Tv

Fais pas ci fais pas ça : France 2 annonce le tournage de l'épisode de Noël

À la uneSéries Tv

La Garçonne : une vraie affaire criminelle derrière la série ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux