À la uneInternational

Covid-19 : le Brésil franchit le cap des 30 000 morts

Brésil

Hier, le pays dirigé par Jair Bolsonaro a franchi le seuil des 30 000 décès. Avec 31.199 morts, le Brésil est le pays le plus touché par le coronavirus en Amérique latine. Les deux États les plus endeuillés sont Sao Paulo et Rio de Janeiro.

Au cours de ces dernières 24 heures, le Brésil a enregistré le plus grand nombre de décès depuis le début de l’épidémie. Ce dernier a dépassé les 30 000 morts. Ce chiffre s’élève à 1 262 morts. Soit le pire bilan quotidien depuis le 21 mai (1 188) comme l’a annoncé le Ministère brésilien de la Santé. Cela montre que le pays est actuellement en pleine phase ascendante de la pandémie avec plus de 30 000 morts confirmés actuellement.

Les Etats de Sao Paolo et Rio de Janeiro sont les plus touchés par le Covid19. Le maire de Rio a entamé un déconfinement trop hâtif et cela lui coûte cher. Tandis que l’Etat de Sao Paolo déplore une hausse préoccupante du nombre de cas de Coronavirus confirmés.

A lire aussi : Brésil : 3ème pays le plus touché par le coronavirus dans le monde

Le Brésil, pays qui représente à lui seul plus de la moitié des cas et des morts du coronavirus en Amérique latine, a enregistré au total 555.383 cas confirmés, après une forte progression de près de 29.000 cas au cours des dernières 24 heures.

Ces chiffres sont-ils sous-évalués ?

Ces chiffres, dont la communauté scientifique estime qu’ils sont grossièrement sous-évalués dans un pays ne pratiquant que très peu de tests, situent le Brésil à la 4e place dans le monde pour les morts, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Italie. Toutefois, avec 146 décès par million d’habitants, le Brésil a un ratio encore beaucoup plus bas que celui de l’Italie (554) ou des États-Unis (plus de 300).

Il est important de préciser que ce confinement a été l’objet de confrontations entre gouverneurs des Etats qui ont un pouvoir décisionnaire en matière de santé publique et Bolsonaro. En effet, ce dernier a appelé ses concitoyens à reprendre le travail afin d’éviter la misère et la faim.

Au vu des taux élevés de contamination, des scientifiques ont jugé précipité le début du déconfinement au Brésil. Une étape qu’aucun autre pays n’a franchie alors qu’il était encore en phase ascendante de la pandémie.

Related posts
À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... l'ascension politique de Joe Biden

À la uneFranceSociété

Envoyé Spécial : les mordus du pain et la vie étudiante

À la uneActualitéInternational

USA : Les grandes dates de la présidence Trump

À la uneSéries Tv

Le reboot de la série espagnole L'internat arrive le 18 février sur Amazon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux