À la uneActualitéEconomieFranceInternationalPolitiqueSociétésociété

Brexit : la fin des négociations entre l’UE et le Royaume-Uni approche

La date fatidique pour le Royaume-Uni et l’Union Européenne approche. En automne 2018, sera annoncé un potentiel accord entre les deux grandes puissances. Michel Barnier et Dominic Raab se rencontrent pour partager l’évolution des négociations.

Lukasz Kobus

Après trois semaines de pause estivale, les conférences et discussions se multiplient entre le négociateur européen Michel Barnier et Dominic Raab, secrétaire d’Etat britannique pour la sortie de l’Union Européenne. Il faut définir un avenir pour l’Europe et le Royaume-Uni. Alors que Michel Barnier s’était montré ferme quant à l’idée d’une Europe à la carte pour les britanniques, il assurait chercher un accord honnête.

Les négociations entrent dans leur phase finale. Dès ce mardi 21 août, Michel Barnier et Dominic Raab – qui succède à David Davis – assurent que les négociations seront désormais continues entre Londres et Bruxelles. Pour le négociateur européen, il assure le “grand sens des responsabilités” et l'”intégrité” de leurs échanges. Le challenge est désormais de définir les ambitions d’un partenariat entre l’UE et le Royaume-Uni tout en respectant le marché unique et les fondations du projet européen.

Come out with something” !

Dominic Raab reconnaît les difficultés qui doivent encore être surmontées quant à l’Irlande du Nord. Pour les deux chefs de négociation, il faut prendre en compte des thèmes essentiels comme la sécurité et l’assurance d’un partenariat économique. Barnier et Raab s’accordent ainsi tous les deux à appuyer la nécessité d’un accord commun tout en respectant les limites imposées par les deux partis. Le britannique martèle de multiples fois qu’il faut “arriver à une solution” d’ici la fin des négociations.

Une volonté qui s’avère, cependant, rejetée par les britanniques qui soupçonnent le résultat d’un No deal. Un journaliste de SkyNews interpelle le représentant d’Etat britannique et le négociateur français. Il demande de l'”honnêteté envers le peuple britannique” qui demeure confus quant à l’issue de ces négociations. Mais Michel Barnier souligne l’importance de “garder son souffle” dans le chemin vers un accord commun, tout en “regardant le sommet“. Pour le français, il est nécessaire de trouver des points d’accords entre les Guide lines de l’Union Européenne – cet “écosystème intégré de lois, de normes, de juridictions et de supervisions” – et le Widepaper du RU. Il assure que de grandes avancées ont été réalisées dans le domaine de la sécurité extérieure et intérieure, et de la défense. Mais souhaite demeurer honnête sur le plan économique. Certains points de désaccord persistent entre les deux interlocuteurs.

Un accord “au plus tard” fin novembre

Quant à la date de fin des négociations, celle-ci s’annonce plus maléable que celle d’octobre 2018, initialement proposée. Michel Barnier évoque un “compte à rebours” jusqu’à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, le 30 mars 2019. Pour cela, il faut tenir compte de la ratification de l’accord de retrait et de la déclaration politique. Il assure cependant qu’une décision officielle sera communiquée avant la fin de l’année.

Un hard-Brexit ou une révision de la décision ?

Dominic Raab est clair : “Non“, assure-t-il fermement. Aucun retour en arrière n’est envisageable. Le Brexit aura bel et bien lieu. La classe politique espère seulement que cette sortie sera mesurée et contrôlée. Michel Barnier déclare ne pas travailler avec le RU dans une optique de non-Brexit. Cependant, il affirme qu’un “gros travail est en cours“. Barnier et Raab espèrent la fin du chemin vers le Brexit, couronnée d’un accord respectueux.

Les deux hommes signent la fin des questions d’une poignée de main amicale. Il ne semble pas y avoir d’hostilité entre les deux négociateurs britannique et français. 

A lire aussi : Brexit : Theresa May va négocier directement avec l’UE

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneActualitéE-Sport

Worlds de League of Legends, l'équipe européenne G2 Esports humiliée à domicile

À la uneActualitéCultureMusique

Les NRJ Music Awards, cherchent une nouvelle énergie !

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Preacher, un prédicateur pas très catholique

À la uneSéries Tv

L'art du crime : une saison 4 officialisée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux