À la uneActualitéInternational

Brexit : mais que se passe-t-il entre Londres et l’Europe ?

Brexit : les négociations ont repris entre Londres et Bruxelles

No deal ou deal pour le Brexit ? De nouvelles négociations entre Londres et Bruxelles se sont tenu dimanche 6 et lundi 7 décembre

L’horloge tourne pour le Royaume-Uni et l’Union européenne. Après huit mois d’impasse, les négociations entre Londres et Bruxelles ont repris dimanche 6 décembre. Les deux vont devoir trouver un accord commercial post-Brexit avant que celui-ci n’entre en vigueur le 1er janvier 2021.

Dans une déclaration commune, Boris Johnson et Ursula von der Leyen ont fait savoir que des “progrès ont été accomplis dans de nombreux domaines”, mais “des différences significatives demeurent“. Notamment sur la pêche, les garanties réclamées à Londres en matière de concurrence équitable et la manière de régler les différends dans le futur accord.

Les différents accords

Sur la pêche, Londres et Bruxelles doivent trouver une solution pour permettre aux bateaux de l’Union européenne de pécher dans les mers situées dans la zone économique exclusives de 200 miles (321 kilomètres) du Royaume-Uni. Si accord il y a, une période de transition pour l’introduction progressive des changements prendrait place pendant cinq à sept ans.

Concernant, les conditions de concurrence équitable, les deux parties doivent trouver un moyen de respecter la souveraineté du Royaume-Uni et de protéger les intérêts européens.

Ces négociations sont considérées comme les négociations de la dernière chance. Mais ces dernières ne semblent pas avancer dans la bonne voix, si l’on en croit le Premier ministre irlandais. Micheál Martin, a reconnu sur la chaîne RTE que les échanges étaient ”à un tournant très difficile” et a appelé les négociateurs à faire preuve de “toute la créativité possible”. “Mon instinct me dit que c’est 50/50, je ne pense pas qu’on puisse être trop optimiste” a-t’il estimé.

Droits de douane et quotas

De son côté, Michel Barnier, le négociateur en chef des Européens sur le Brexit, a informé lundi matin qu’il n’y avait toujours pas d’accord avec le Royaume-Uni sur les relations commerciales post-Brexit.

M. Johnson et Mme. von der Leyen ont fait savoir qu’un point sur les négociations est prévu lundi 7 décembre au soir. Si aucune avancée n’est faite, il restera 24 jours aux deux entités pour trouver des solutions. Mais faute d’accord post-Brexit, des droits de douane et des quotas s’appliqueront, dès le 1er janvier, sur les échanges entre les deux. En effet, Londres ne fera définitivement plus parti du marché unique européen, mais sera soumis aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cela pourrait donc créer un nouveau choc économique, qui viendrait s’ajouter à celui créé par la pandémie.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

À la uneFrance

Direct | Marseille : un homme armé d'un couteau interpellé près d'une école juive

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : Christelle Reboul et Joseph Malerba rejoignent la série

À la uneFrance

Le finlandais Ari Huusela clôture la 9ème édition du Vendée Globe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux