À la uneActualitéMédias

BuzzFeed va disparaître

La filiale française du média implanté aux États-Unis est mise sur le banc de touche. C’est vraisemblablement la fin de BuzzFeed France. Une décision “incompréhensible”, selon ses employés.

Clap de fin pour BuzzFeed France. Un peu moins de cinq ans après son implantation en France, le média en ligne a annoncé le licenciement des quatorze employés travaillant pour la filiale. Et le groupe est formel : c’est une cessation d’activité totale. Après le licenciement des vingt salariés de la filiale britannique, un porte parole explique : “Nous prenons des mesures pour reconsidérer notre activité en France, en raison de l’incertitude des pistes de croissance sur le marché français”. Un véritable coup de massue pour les salariés et la direction, prévenue sur le vif de cette décision radicale : “C’est complètement inattendu, il n’y avait aucun signe annonciateur. C’est une décision incompréhensible“, explique son rédacteur adjoint.

BuzzFeed, une montée en crédibilité…

Pourtant, rien n’annonçait une quelconque dissolution. À l’origine, BuzzFeed a été créé à New York, en 2006, pour créer du contenu de divertissement exclusivement en ligne. Le succès du projet était tel que plusieurs filiales ont été créées à l’international (Inde, Australie et Canada), pour arriver en France en novembre 2013. BuzzFeed France était au départ vivement critiqué par les médias traditionnels, à l’instar du Monde, qui le qualifiait de “bric-à-brac de potins racoleurs“. Le site web a peu à peu évolué, en ouvrant une rubrique “news“, et en proposant des articles de fonds et exclusifs (notamment des enquêtes sur la campagne de Marine Le Pen ainsi qu’un article sur l’affaire du financement libyen de Nicolas Sarkozy).

BuzzFeed est implanté à New York, aux États-Unis.

Jusqu’à très récemment, l’équipe française était composée de quatorze personnes, et la direction indiquait être ouverte régulièrement au recrutement. De la crédibilité, de la légitimité et des emplois en devenir : que demander de plus ?

…Mais un modèle économique en déclin

Très dépendant des réseaux sociaux et financé à hauteur de 100% par la publicité, BuzzFeed a été très affecté économiquement parlant par le changement d’algorithme opéré par Facebook. Les publications du site web touchent désormais beaucoup moins les utilisateurs du réseau social, diminuant donc les revenus dégagés. Selon le Wall Street Journal, BuzzFeed monde a manqué son objectif de chiffre d’affaire (350 millions de dollars).

Malgré une audience en hausse, la concurrence des autres sites de divertissement web (Konbini, Brut, MinuteBuzz…) n’a pas arrangé les choses. Même avec son ouverture aux autres réseaux sociaux, comme Instagram et Snapchat, BuzzFeed n’a pas réussi à trouver un modèle économique stable, rendant ses filiales fragiles. En attendant, les internautes s’étonnent de cette nouvelle et les salariés de l’édition française sont pris au dépourvu.

About author

Journaliste VL.
Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 - 10ème Journée : Lyon ne gagne toujours pas

À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneBrèvesSéries Tv

Astrid et Raphaëlle : France 2 lance le tournage de la saison 1

À la uneActualitéBrèvesNumérique

Objets connectés : Près de 105 millions d’attaques en 2019

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux