À la uneÉtudiantFrance

C’est quoi la nouvelle plateforme “Mon Master” sous le feu des critiques ?

Depuis le 22 mars 2023, la plateforme « Mon Master » est ouverte, ce portail qui avait pour objectif de faciliter les recherches en master pour les étudiants, se révèle en réalité être le rappel douloureux du traumatisme de Parcoursup…

En voulant s’inscrire, les étudiants ont fait face à de nombreuses difficultés dès l’ouverture du site. Les derniers jours avant la clôture, qui sont pourtant les moments les plus stressants et décisifs pour les jeunes concernés, plusieurs étudiants ont déclaré ne pas pouvoir accéder à leurs dossiers…
Le nombre de tweets et de post de jeunes consternés et inquiets ont alors commencé à exploser sur les réseaux sociaux. Comportant les messages « erreur inattendue » ou « maintenance technique en cours » qui s’affichaient sur leurs écrans. Malheureusement, c’est loin d’être le premier problème rencontré…

YouTube video

Les critiques pleuvent depuis sa mise en place… Plusieurs bugs sur le site ont été signalés depuis la fin mars, tels que des dossiers en cours supprimés en raison d’erreurs de paramétrages. Ils devaient alors recommencer à zéro et entièrement reprendre leurs candidatures, ce qui a d’autant plus accru leur anxiété en période de stress constant.
Le portail est également critiqué car il est décrit comme étant chronophage et non intuitif chez les étudiants planifiant leur avenir. Des pièces non nécessaires demandées, une procédure longue et chronophage…

« Mon Master » devait permettre « de faciliter le dépôt de candidature des élèves auprès des universités, d’harmoniser le calendrier et d’accélérer les réponses aux candidats », expliquait le ministère en mars dernier. La création de cette plateforme avait ainsi pour but de résoudre le problème des titulaires d’une licence qui restent sur le carreau, faute de places disponibles en master.
La faille majeure rencontrée par la plateforme demeure tout de même que lors de l’échéance des délais de la période des vœux sur Mon master, mardi 18 avril, le système a craché ôtant quatre jours aux étudiants pour finaliser leurs dossiers… Grâce aux plaintes et critiques des syndicats d’étudiants, le ministère de l’éducation a accordé aux étudiants quarante-huit heures supplémentaires pour saisir leurs candidatures.

Cette plateforme qui devait simplifier la vie des étudiants se retrouve finalement être la source de leurs angoisses et cauchemars…

À lire aussi : Parcoursup 2023 : quelles sont les différentes étapes à ne pas rater ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Après Goldorak, d'autres XperienZ avec d'autres séries ?

À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux