À la uneFrancePolitique

C’est quoi le Conseil de défense énergétique ? 

Vendredi 2 septembre 2022, le Président Emmanuel Macron présidera un conseil d’un nouveau genre. Le Conseil de défense énergétique a pour but de discuter en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz pour cet hiver. 

Des coupures d’électricité cet hiver ?

Alors que les prix de l’électricité connaissent une forte hausse depuis quelques semaines, un Conseil de défense énergétique va se tenir vendredi afin de discuter de la gestion du gaz cet hiver. En effet, l’État commence à s’interroger sur l’approvisionnement du gaz, devenu indispensable pour les Français. Suite aux restrictions menées contre la Russie, le gouvernement s’attend à des possibilités de coupure d’électricité pendant la période hivernale. Pour éviter cela, un conseil de défense énergétique s’est organisé dans l’urgence. 

Le but du conseil de défense énergétique, présidé par Emmanuel Macron en personne à l’Élysée, est de discuter autour des éventuelles possibilités pour éviter que les Français se retrouvent sans chauffage cet hiver. Pour cette occasion, le président sera entouré de la Première ministre Élisabeth Borne, du ministre de l’Économie Bruno Le Maire ou encore de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Les « conseils de défense » d’Emmanuel Macron

Depuis la crise du Covid, Emmanuel Macron a plusieurs fois eu recours à des conseils comme celui-ci et a été vivement critiqué par l’opposition. On l’accuse de détourner les débats politiques et parlementaires. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a justifié la mise en place de ce dispositif en expliquant que la crise énergétique était de “l’ordre de la sécurité nationale”. 

“On ne peut pas parler de gaz et de crise énergétique sans parler de la Russie et de la guerre en Ukraine, ce qui veut dire qu’il y a des sujets de l’ordre de la sécurité nationale et à haute valeur stratégique. (…) Ne voyez pas ça comme une enceinte secrète, c’est vraiment un travail collégial, collectif”

 Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement

Samedi 27 août, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé la mise en place d’un fond vert de 1,5 milliard d’euros pour les collectivités locales. L’objectif est d’accélérer la transition énergétique du pays. Élisabeth Borne a aussi annoncé la présentation d’un texte fin septembre au Conseil des ministres sur l’accélération des énergies renouvelables afin de réduire l’utilisation des énergies fossiles comme le gaz. 

A lire aussi : Que veut dire Emmanuel Macron par “la fin de l’abondance” ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

À la uneSéries Tv

No man's land : Arte lance le tournage de la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux