ActualitéSportTennis

C’était en 1983… la dernière victoire d’un Français en finale de Roland-Garros

Il y a quarante ans, le 5 juin 1983, un événement historique a marqué les annales du tennis français : la dernière victoire d’un joueur français en finale de Roland-Garros. Yannick Noah triomphait de Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6 (7/3) lors de ce tournoi mémorable.

Le public a retenu son souffle… Et le moment tant attendu est survenu, le 5 juin 1983, à 17h33. Après 2 heures et 24 minutes de jeu intense, Yannick Noah (23 ans) a lancé sa deuxième balle de match. Le coup droit de Wilander (18 ans) est sorti des limites du terrain, et c’est à ce moment précis que le Français s’est agenouillé, laissant éclater sa joie indescriptible.

Son père Zacharie a sauté de la tribune. Et Yannick Noah est tombé dans ses bras, quelques instants après avoir remporté la balle de match, en s’écriant : 

« Papa, on a gagné ! »

Selon son entraîneur de l’époque, Patrice Hagelauer, cette victoire a été le résultat d’une prise de conscience pour Yannick Noah, deux mois plus tôt au tournoi de Monte-Carlo. Il avait commis quelques erreurs en sortant, la veille d’un match important, mais les explications qui ont suivi ont engendré un changement radical dans son état d’esprit. Cela s’est immédiatement reflété dans ses performances sur le court.

Pour Yannick Noah, cette victoire à Roland-Garros représentait bien plus qu’un simple titre :

« C’est mon heure de gloire. C’était chez moi. Partout dans les tribunes, il y avait mes potes, ma famille, il faisait beau, j’étais pensionnaire dans ce stade, j’ai dormi dans ce stade pendant un an quand j’avais 16-17 ans, j’ai rêvé de cet endroit, de ce match. Ce tournoi, c’était tout pour moi et je le gagne… C’était juste parfait. »

Cette victoire de Yannick Noah en 1983 à Roland-Garros reste gravée dans les mémoires du tennis français. Elle symbolise non seulement l’excellence sportive, mais également la détermination, le travail acharné et la capacité à surmonter les obstacles. L’ organisation du tournoi de Roland-Garros, dans cette édition de 2023, a donc tout naturellement souhaité lui rendre hommage, avec le samedi 27 mai, une journée spéciale Yannick Noah. A eu lieu notamment un concert de Yannick Noah lui-même, sur le court central Philippe-Chatrier. Il était accompagné de Mats Wilander à la guitare, son adversaire d’il y a quarante ans.

Le précédent Français détenteur du titre était Marcel Bernard. Le 27 juillet 1946, il était opposé au Tchécoslovaque Jaroslav Drobny et il s’était imposé en cinq sets (3-6, 2-6, 6-1, 6-4, 6-3). Il a donc fallu attendre trente-sept années une nouvelle victoire française, avec celle de Yannick Noah, en 1983. Aujourd’hui, quarante ans plus tard, Yannick Noah reste donc le dernier vainqueur Français du tournoi de Roland-Garros et cet exploit continue d’inspirer les générations futures de joueurs de tennis français, qui espèrent un jour connaître à nouveau un triomphe similaire sur la terre battue parisienne.

Alors, pour poursuivre cette belle histoire du tennis français, à quand un successeur de Yannick Noah à Roland-Garros ?

YouTube video
About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

ActualitéInternationalNon classéSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

ActualitéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de La petite maison dans la prairie ?

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux