ActualitéFrance

C’était le 14 juillet 2016… Nice victime d’un attentat

La cour d’assise spéciale de Paris a prononcé une peine de 18 ans de prison à l’encontre des deux terroristes de l’attentat de Nice en 2016.

18 ans de réclusion criminelle. C’est la peine qu’a reçue les deux accusés jugés en appel au procès de l’attentat de Nice qui avait fait 86 morts. Huit ans plus tard, la cour d’assise spéciale de Paris a pris une décision. Elle a confirmé les peines de 18 ans de réclusion criminelle prononcées en première instance à l’encontre de Mohamed Ghraieb et Chokri Chafroud poursuivis pour « association de malfaiteurs terroristes », en y ajoutant une période de sûreté de deux ans. De surcroît, Chokri Chafroud, un migrant tunisien âgé de 44 ans, s’est vu interdire définitivement le territoire français. Mohamed Ghraieb, quant à lui, a été interdit de séjour pendant 15 ans dans les Alpes-Maritimes.

« Laissez moi une chance »

Si les deux accusés ont été inculpés pour le même chef d’accusation, « association de malfaiteurs terroristes », il ont pourtant des charges différentes. En effet, Chokri Chafroud avait envoyé des « messages de décapitation » et suggéré que des « véhicules foncent sur des personnes ». Quant à Mohamed Ghraieb, la cour a relevé que « malgré une laïcité revendiquée », l’accusé avait consulté « des textes religieux« . Il a également participé à la recherche des armes et du camion utilisés par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le chauffeur livreur abattu par la police au terme de sa course. « Laissez-moi une chance », avait imploré Mohamed Ghraieb. « Je ne suis pas un terroriste. Je n’ai rien à voir avec cet attentat (…) », ajouta-t-il.

De la déception au remord

L’annonce du verdict a entrainé une vague de déception dans la salle d’audience. Notamment sur les bancs des parties civiles. Ces derniers espéraient que la cour se positionne sur les réquisitions du parquet qui réclamait 20 ans de réclusion. « Je suis déçu du verdict, ce n’est pas assez », s’attriste Didier Matrat, secrétaire général de l’association Life for Nice. Mais le soulagement se faisait tout de même ressentir. « On espérait peut-être 20 ans de réclusion mais on est satisfait que ça ne soit pas moins de 18« , a déclaré Alain Dariste, un homme qui a perdu sa petit fille dans l’attentat. D’un autre côté, certains voudraient être satisfait du sort des deux accusés mais n’y arrivent pas. C’est le cas de Célia Viale, co-présidente de l’association de victimes Promenade des Ange. « Je ne vois aucune satisfaction à voir deux personnes faire 18 ans de prison », confie-t-elle.

Un attentat surprise

Condamnés, les deux hommes avait joué un rôle majeur dans l’attentat de Nice. Mohamed Ghraieb et Chokri Chafroud avait apporté un soutien à Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, lauteur de l’attaque. Avant d’être abattu par les force de l’orde, ce Tunisien de 31 ans était au volant du camion-bélier sur la promenade des Anglais le soir de la fête nationale en 2016. Au-delà d’un grand nombre de blessés, 86 personnes ont perdu la vie ce jour-ci. Un camion de près de 20 tonnes avait foncé sur la foule qui assistait au feu d’artifice annuel. À ce moment là, les cris de terreur avaient remplacé les rires… L’attentat de Nice a été revendiqué par l’organisation État islamique. Toutefois, aucun lien n’a pu être mis en évidence entre le mouvement jihadiste et Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

Le 14 juillet 2016 restera à jamais gravé dans la mémoire collective comme une journée de célébration nationale qui s’est transformée en une nuit de cauchemar. Alors que la France fêtait sa journée nationale avec des feux d’artifice et des concerts, Nice, la perle de la Côte d’Azur, a été frappée par cet attentat, une tragédie inimaginable.

À lire aussi : C’était le 14 juillet 2016… l’attentat sur la Promenade des Anglais à Nice

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSanté

Attendre 2h après manger pour se baigner, ça sert à quelque chose ?

ActualitéSociété

C’est quoi le “meetcoin”, la nouvelle technique pour draguer “respectueusement” ?

À la uneCultureFrance

Qui était Paul Lederman, "impresario" des stars ?

À la uneFranceMédias

"PAF" présentée par Pascale de La Tour du Pin s'arrête sur C8

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux