ActualitéFootSport

C’était le 15 juillet 2018… la finale de la Coupe du Monde France-Croatie

Le 15 juillet 2018, la France remportait la deuxième Coupe du Monde de son histoire. Les Bleus s’imposaient 4-2 face à la Croatie au terme d’un match historique.

Un jour historique et une deuxième Coupe du Monde

Vingt ans et trois jours après le France-Brésil de 1998, les Bleus sont à nouveau sur le toit du monde. Ils remportent la deuxième Coupe du Monde de leur histoire au stade Loujniki de Moscou. Alors que l’équipe de France n’était pas donnés favorite, ce sacre intervient au terme d’un parcours certes difficile dans un premier temps, mais ensuite exemplaire. En effet, durant les phases de poules, l’équipe de Didier Deschamps n’inscrit que trois buts en trois matchs. Ils viennent difficilement à bout de l’Australie (2-1), du Pérou (1-0) avant un 0-0 peu enthousiasmant face à Danemark. Mais l’équipe de France se transcende ensuite lors d’un match extraordinaire face à l’Argentine de Lionel Messi.

Cette victoire 4-3 semble lancer une dynamique bleue. L’équipe reste ensuite solide, notamment défensivement, lors de ses deux prochains matchs pour l’emporter 2-0 face à l’Uruguay et 1-0 face à la Belgique.

Un début de match difficile

La première mi-temps a des allures de miracle. Alors que les Bleus ne cadrent aucun tir dans le jeu en 45 minutes, ils inscrivent 2 buts. Le premier est marqué un but sur un coup franc dévié par Mandzukic et le deuxième est un pénalty d’Antoine Griezmann. Sans briller, l’équipe de France repart au vestiaire en menant 2-1. Certains joueurs, comme Benjamin Pavard qui ne compte alors que 11 sélections, semblent tétanisés par l’enjeu.

Mais en seconde période, ils se libèrent. En 6 minutes, de la 59ème minute à la 65ème minute, Paul Pogba et Kylian Mbappé inscrivent deux buts en dehors de la surface pour éteindre le suspense. « Est-ce que c’est terminé ? Sans doute, mais elle n’a jamais été aussi proche, cette deuxième étoile » lâche alors Grégoire Margotton aux commentaires de TF1. La boulette d’Hugo Lloris quelques minutes plus tard ne change en effet rien au résultat final. La France remporte le match 4-2 mais surtout, la Coupe du Monde 2018.

L’explosion de joie dans tout le pays

L’Equipe titre « un bonheur éternel », une référence à leur une du 13 juillet 1998 « Pour l’éternité ». Pour Le Monde, « Les Bleus sont de nouveau sur le toit du monde », c’est « Une deuxième étoile pour la vie » selon le Parisien… Ces messages insistent sur l’explosion de joie qui touche la France après cette victoire. Comme vingt ans auparavant, une marée humaine déferle sur les Champs-Elysées. La fête dure jusqu’au bout de la nuit et les images du 15 juillet 2018 restent gravées à jamais.

Du côté du vestiaire, Didier Deschamps félicite ses joueurs en se basant sur son expérience de la Coupe du Monde 1998 : « Dans les mois, les années à venir, vous emprunterez sans doute des routes différentes. Mais vous serez liés à vie par rapport à cette coupe-là, les mecs. A partir de ce soir, vous n’êtes plus les mêmes et vous savez pourquoi ? Champions du monde !!! »

A lire aussi : Coupe du monde 2018 : La France est championne du monde

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéLittératurePop & Geek

Qui est Neil Gaiman, l'homme derrière "The Sandman" ?

ActualitéSport

5 événements sportifs qui ont subi un boycott

À la uneFootSport

Qui était Fernando Chalana, ce joueur mythique des Girondins, décédé à 63 ans ?

ActualitéSportTennis

5 dates clés dans la carrière de Serena Williams

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux