Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFootSport

Chapecoense : le monde du football endeuillé par le tragique accident

Le monde du football est en deuil suite au terrible crash d’avion qui a causé la mort de 71 personnes dans la nuit de lundi à mardi en Colombie. Parmi les victimes figure l’équipe de football de Chapecoense dont seulement trois membres ont survécu à l’accident. Entre larmes et hommages, le football brésilien oeuvre pour la survie du club. 

Les supporters de Chapecoense sont dans la douleur suite à l'accident tragique dont le club a été victime.

Les supporters de Chapecoense sont dans la douleur suite à l’accident tragique dont le club a été victime.

Le club de Chapecoense vient de connaître l’une des plus grandes tragédies de l’histoire du football. En effet, alors que l’équipe brésilienne s’apprêtait à disputer la finale de la Copa Sudamericana, l’avion qui transportait les joueurs en direction de Medellin s’est crashé lors du trajet en Colombie. Le “Leicester brésilien”, comme on se plaisait à le surnommer en référence à l’incroyable champion d’Angleterre en titre, s’en allait disputer la finale de la compétition face à l’Atletico Nacional. Alors qu’il aurait pu s’agir des plus grandes heures de l’histoire du club, ses supporters sont désormais plongés dans une immense tristesse. La planète football a tenu à rendre hommage aux victimes et à leurs familles, à commencer par leur adversaire direct qui a été l’auteur d’un très beau geste.

L’Atletico Nacional demande d’attribuer le titre à Chapecoense

L’Atletico Nacional a en effet demandé à ce que soit attribué le titre sud-américain à l’équipe de Chapecoense. Le geste n’est que symbolique, mais il aidera sans doute à la reconstruction du club qui pour l’instant connaît une grande période de deuil. L’autre finaliste de la compétition a effectivement saisi la confédération sud-américaine de football qui confirme avoir reçu une demande. Au delà de l’adversité entre les équipes, l’Atletico Nacional a montré que régnait un véritable élan de solidarité au sein du football brésilien, à l’image de la sollicitation du club auprès de ses supporters pour venir rendre un grand hommage au stade. D’ailleurs, l’Atletico Nacional n’est pas seul à avoir adressé un message de soutien au club de Chapecoense.

“Le football n’a pas de frontière”

Les clubs européens ont également eu une pensée pour les victimes lors de minutes de silence poignantes. Ça a notamment été la cas à Manchester United, dont l’équipe avait connu un crash d’avion similaire en 1958 à l’époque de Bobby Charlton. Les supporters de Liverpool ont chanté leur célèbre chant “You’ll never walk alone” avant d’observer une minute de silence. Cela montre que seul le Brésil n’est pas touché par ce terrible événement mais que le monde entier est endeuillé par cet événement.

De son côté, l’AS Saint-Etienne a arboré sur son maillot le logo de Chapecoense lors de la réception de l’Olympique de Marseille mercredi soir.

Ce jeudi soir, 30 000 personnes se sont réunies vêtues de blanc, bougies à la main au stade Atanasio-Girardot (Medellin) pour rendre un grand hommage, en compagnie des joueurs qui n’étaient pas du voyage et pour qui l’événement est particulièrement douloureux. Le ministre brésilien des affaires étrangères José Serra est également présent. Une véritable communion entre supporters dont la beauté dépasse bien plus que le football.

Marius Bocquet

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

À la uneBrèvesSéries Tv

Chris Meloni retrouve son personnage de Stabler ... dans une nouvelle série

À la uneBons PlansFrance

Interview avec Thibault Dll : « Mettre ma passion au profit de la bataille contre le Covid-19 »

À la uneActualitéSanté

« Easybreath » : le masque de Décathlon qui sauve des vies !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux