À la uneActualitéInternationalsociétéVoyages

Le Costa Rica : Un paradis 100% vert

Costa

Depuis 114 jours, le Costa Rica, petit pays d’Amérique centrale, s’alimente uniquement en énergies renouvelables, et n’utilise plus ni charbon, ni pétrole. Une situation qui accompagne le tournant écologique entamé par le pays vingt ans plus tôt.

114 jours. C’est la durée durant laquelle le Costa Rica, petit pays de 4, 8 millions d’habitants, a vécu uniquement grâce aux énergies renouvelables, établissant ainsi un nouveau record mondial.

A lire aussi: Ecologie : dès lundi, l’humanité vivra à crédit

Depuis plusieurs années, le pays a pris un tournant écologique. Entre janvier et octobre 2015, les énergies « vertes » représentaient déjà 98,7% de sa consommation globale d’électricité selon l’Institut Costaricain d’Electricité (ICE). Puis, au début de l’année 2016, le chiffre avoisinait les 96%. Ainsi, le Costa Rica est le seul pays à ne provoquer presqu’aucune émission de carbone dans sa consommation d’électricité. A terme, il compte oublier définitivement les énergies fossiles et polluantes.

Un pays riche un ressources naturelles

Les sources d’alimentation du Costa Rica sont diverses. Les barrages hydroélectriques, la géothermie, c’est-à dire l’exploitation de la chaleur stockée dans le sous-sol, les éoliennes, ou encore les panneaux solaires sont utilisés.

Costa

Barrage et centrale hydroélectrique de Pirrís, Costa Rica, 2011.

Il bénéficie en effet de conditions climatiques et de ressources naturelles avantageuses. Il possède par exemple 116 volcans sur son sol dont la chaleur est récupérée, produisant 13% de l’énergie électrique. De plus, dans les hauteurs du Costa Rica, le vent peut souffler jusqu’à 100km, ce qui a permis au pays de développer neuf parcs éoliens qui représentent 10% de l’électricité nationale.

Costa

Éoliennes à Tierras Morenas, Costa Rica, 2006.

Le pays abrite également le barrage de Reventazon, dont la construction vient d’être achevée et qui constitue le plus grand barrage hydroélectrique d’Amérique Centrale.

A lire aussi: Ecologie : la France premier pays à émettre des obligations vertes

Rendre les transports plus verts

La prochaine étape du pays ? Rendre ses transports plus écologiques. Selon le ministère de l’Environnement et de l’Energie, les bus et les véhicules vieillissants sont en effet responsables de 66% de la consommation d’hydrocarbures du pays et de 54% des émissions de CO2. Pour résoudre ce problème, un train électrique circulera bientôt dans la capitale San José pour les transports quotidiens, et un projet de loi favorisant l’importation et la vente de voitures électriques vient d’être déposé.

Pour rappel, en 2008, le Costa Rica avait confié son ambition de devenir le premier pays neutre en CO2 dès 2022. S’il continue sur cette lancée, il atteindra sans aucun doute cet objectif. Un beau modèle à suivre.

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le bilan de la phase de groupes

À la uneFranceLittératureRugby

La BD "les rugbymen" joue les prolongations pour un 18e tome

À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux