À la uneActualité

Covid-19 : la situation redevient alarmante en France

La France est touchée par une quatrième vague de la pandémie de SRAS COV 2. Le plan blanc est déclenchée en Corse et en Occitanie pour faire face à l’arrivée des malades dans les hôpitaux. 

21 575 cas positifs au Covid-19 supplémentaires dans la seule journée d’hier. C’est une hausse de 18% au niveau du territoire national. Le taux de reproduction R, c’est à dire le nombre de personnes contaminées par 1 malade est toujours très haut bien qu’en légère baisse, il est de 1.76. Le nombre de personnes en soins critiques explose de 36% par rapport à la semaine dernière, soit 1336 personnes en réanimations. Les régions les plus touchées par la résurgence du virus sont celles du bord de mer et en premier lieu : la Corse et l’Occitanie. 

Faire face 

Le variant Delta est dans le viseur des autorités. Il est désormais majoritaire en France et La France est touchée par une quatrième vague de la pandémie de SRAS COV 2. Le plan blanc est déclenchée en Corse et en Occitanie. Sa contagiosité est estimée à 60% plus transmissible que la souche première du virus. En Occitanie, le Gouvernement a déclenché le plan blanc dans les hôpitaux. Ce plan d’urgence permet d’organiser l’accueil et la prise en charge d’un afflux massifs de patients. Egalement, ce plan prévoit la déprogrammation d’inventions moins urgentes. Ce plan est déjà en vigueur en Corse depuis mardi 3 aout. Sur l’Ile de beauté, le taux d’incidence s’accélère et s’élève à près de 650 cas pour 100 000 habitants. 

Il convient donc d’organiser les déprogrammations pour permettre la prise en charge de ces patients et prioriser leur transfert par les établissements de santé référents Covid qui sont dans l’obligation d’adapter les capacitaires de leurs unités virales, y compris soins critiques, aux besoins populationnels

Communiqué ARS Corse

Les Antilles en alerte

Depuis vendredi dernier, la Martinique est à nouveau frappée par un confinement. L’augmentation des cas, la faible vaccination de la population poussen les autorités à revenir à des mesures drastiques pour freiner la pandémie. En effet, en Martinique, le taux de vaccination complète ne dépasse pas les 16% en raison de la défiance d’une large partie de la population. En Guadeloupe ce n’est pas mieux, loin de là. Le préfet parle d’une situation sanitaire « catastrophique ». L’île est reconfinée au moins pour les trois prochaines semaines avec un couvre-feu avancé à 20 heures. La nuit, des contrôles sont effectués mais la journée l’activité économique peut se poursuivre tout en étant limitée. 

Le premier Ministre Jean Castex a annoncé mardi 3 aout, le déploiement de dix lits supplémentaires par le service de santé des armées “à compter de la mi-août, pour atteindre un total de 20 lits de réanimation supplémentaires aux Antilles”. Cinq lits supplémentaires sont “déjà opérationnels” et cinq autres le seront le 8 août, indique Matignon. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

À la uneSéries Tv

The Marvelous Mrs. Maisel revient le 18 février pour une saison 4

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux