À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : Le port du masque bientôt rendu obligatoire dans certaines zones de Paris

Selon les informations du Monde confirmées par l’AFP, la maire de Paris Anne Hidalgo souhaiterait rendre le port du masque obligatoire dans certaines zones de la capitale pour endiguer le regain de l’épidémie. Les rues commerçantes, les quais de Seine et les jardins seraient concernés.

La demande d’Anne Hidalgo de rendre le port du masque obligatoire dans certaines zones de Paris a été entendue, comme l’a annoncé ce mardi soir la préfecture de police : “Le port du masque sera rendu obligatoire dans certains espaces publics extérieurs à forte fréquentation de la Capitale”, explique l’institution, précisant que la liste exhaustive de ces lieux sera bientôt élaborée, conjointement avec la mairie.

On pouvait s’y attendre, et cela pourrait bien être officialisé d’ici les prochaines heures. Alors que de nombreuses villes de l’hexagone ont d’ores et déjà fait le choix de rendre obligatoire le port du masque dans les rues pour stopper la reprise inquiétante de l’épidémie de coronavirus, la maire de Paris Anne Hidalgo voudrait faire de même pour certaines zones de la capitale. La maire (PS) s’apprêterait selon Le Monde, à transmettre ce mardi 4 août au préfet de police de Paris Didier Lallement une demande en ce sens : “Porter le masque est désagréable, surtout lorsqu’il fait chaud, mais c’est un geste vraiment nécessaire alors que l’épidémie repart” explique Anne Souyris, l’adjointe de la mairie de Paris chargée de la santé. “Nous allons donc demander à ce qu’il devienne obligatoire dans les lieux extérieurs où il y a beaucoup de monde et où respecter la distance d’un mètre entre chacun est difficile. ». Une décision qui intervient moins de trois semaines après l’obligation du port du masque dans les lieux publics clos à travers tout le pays, et alors que de nombreux mouvements “anti-masques” se font de plus en plus bruyants à travers le monde.

A lire aussi : VIDEO : Ils déclenchent une bagarre en plein vol pour refus du port du masque

Des zones spécifiques de Paris concernées

Si la liste des zones qui seront concernées par cette obligation n’est pas encore fixée, elle devrait comprendre les principales rues commerçantes de la capitale, les quais de Seine, les parcs et jardins, ainsi que les marchés découverts. Toujours selon Le Monde, les lieux où touristes et Parisiens se retrouvent à faire la queue en plein air devraient également être concernés. La situation sanitaire inquiète de plus en plus les autorités et oblige de nombreux préfets à prendre des mesures locales sur le port du masque. Paris ne devrait pas échapper au mouvement qui traverse actuellement le pays, et Anne Souyris évalue que “90%” des gens ne portent pas de masque dans les rues de la capitale.

Le 3e département le plus touché par l’épidémie

En terme de nombre de cas pour 100.000 habitants, Paris est le troisième département le plus touché du pays derrière la Guyane et la Mayenne. Du haut de ses plus de 2 millions d’habitants, la capitale en intra-muros est très densément peuplée, ce qui, comme l’a rappelé le Conseil scientifique aujourd’hui, accroît grandement la probabilité de deuxième pic épidémique. De plus, la proximité de la capitale avec d’autres foyers de contaminations et le flux constant d’individus entre d’importantes zones à risque rend la capitale encore très vulnérable face au virus. C’est pour toutes ces raisons que la mairie de Paris prend cette mesure aujourd’hui : “C’est bien pour éviter de reconfiner, même localement, que nous agissons aujourd’hui”, précise Anne Souyris. Les autorités semblent avoir décidé de ne prendre aucun risque. Une chose est sûre, on devrait entendre les anti-masques réagir assez rapidement à ces nouvelles mesures.

CREDIT PHOTO : Radio France – Christophe Petit Tesson

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux