À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

Crise des sous-marins : Macron et la fuite d’un SMS adressé au Premier ministre australien

The Daily Telegraph, un média australien, a divulgué un SMS d’Emmanuel Macron. Quelques jours avant l’annulation du deal entre la France et l’Australie, le président français semblait déjà au courant.

The Daily Telegraph a publié un message d’Emmanuel Macron destiné au Premier ministre australien, Scott Morrison. Le message disait : “Devrais-je m’attendre à une bonne ou une mauvaise nouvelle en ce qui concerne nos ambitions communes concernant les sous-marins ? “. Depuis le 15 septembre 2021, une crise diplomatique oppose la France et l’Australie.

Cette révélation aurait provoqué la colère de l’Élysée. Comme le rapporte Le Parisien, les réactions du château ne se sont pas fait attendre :

Divulguer le SMS d’un échange entre chefs d’État ou de gouvernement, c’est une méthode assez inélégante et particulière, poursuit-on au château. Jamais le président de la République ne s’aviserait à divulguer ce genre de communication. Et cela n’est pas de nature à améliorer les relations entre la France et l’Australie.

Aussi, il est dénoncé “des méthodes très inélégantes” par l’entourage d’Emmanuel Macron. D’autant plus que, “Ce SMS montre qu’au contraire le président le savait pas qu’ils dénonceraient le contrat“. La situation ne semble pas être en train de s’arranger entre la France et l’Australie…

La crise des sous-marins

Cette crise diplomatique a commencé le 15 septembre 2021. Pour rappel, l’Australie avait annulé un contrat de 40 milliards de dollars passé avec Naval Group. Il devait se conclure par l’acquisition de 12 sous-marins nucléaires. C’est au dernier moment que l’Australie avait finalement décidé de se retourner vers sa nouvelle alliance avec les États-Unis et la Grande-Bretagne (AUKUS).

Cette crise a créé beaucoup de mécontentements au sein de l’hexagone. La classe politique française a vu cette crise diplomatique comme une trahison orchestrée par les États-Unis. Dans un communiqué, Mélenchon proposait de “refuser la capitalisation, de quitter l’OTAN et d’expulser de France le Centre d’excellence Otan pour l’espace que les USA veulent installer à Toulouse“.

About author

Journaliste
Related posts
À la une

C'était il y a 35 ans : la mort de Malik Oussekine

À la uneSéries Tv

La vengeance au triple galop revient en clair dès le 20 décembre

À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux