À la uneCultureMusique

Debademba, un duo généreux aux multiples facettes

L’un est Burkinabé, l’autre Malien, l’un guitariste, l’autre chanteur. Les deux compères se rencontrent à Belleville. C’est dans ce quartier de Paris, que se forme Debademba. Entre afro-funk et blues, Debademba nous fait voyager entre les deux pays avec des sonorités très traditionnelles. 

Abdoulaye Traoré (le guitariste) vient du Burkina-Faso et Mohamed Diaby (le chanteur) du Mali. Depuis longtemps le guitariste cherche un chanteur pour partager une complicité musicale. Né en 1971, Abdoulaye Traoré a traversé toute l’Afrique de l’ouest, avant de se fixer à Paris. De ses voyages lui vient une maîtrise des différents styles africains, de l’afro-beat au blues du désert. Mohamed Diaby arrive lui de Bamako en 2008, après avoir remporté l’édition de la Star Academy locale.

Les deux homme se rencontrent à Paris, dans le quartier de Belleville et décide rapidement de collaborer. Debademba est né, vite soutenu par Victor Démé qui les aide à enregistrer. Le duo se rôde sur scène au printemps 2010, faisant entre autres le bonheur du Bal de l’Afrique Enchantée, l’émission de France Inter.

DebadembaLe nom du groupe signifie “La grande famille” et c’est dans cet esprit qu’évolue ce collectif emmené par les deux hommes, entre textes humanistes et musique généreuse.  Ces ambassadeurs du métissage universel font ici flirter le jazz, le blues, le funk, la salsa et le rock, tout en ­restant ancré dans les grandes traditions wassoulou, peules, bambaras.

Pendant plusieurs années, Debademba fût l’un des secrets les mieux gardés des quartiers populaires de Paris. C’est à force de concerts, de l’Olympic Café, de la Bellevilloise, au Kafé Bleu en passant par les fêtes de la musique du quartier Sainte-Marthe, devant une place littéralement envahie par la foule à chacune de leurs apparitions, que cette “grande famille” commença à faire parler d’elle.

Un premier album éponyme voit le jour en 2011, et un nouvel opus,Souleymane, les propulse aujourd’hui sous les feux de la rampe.

Et si les deux complices n’ont pas encore exploité au mieux leurs capacités en terme de production discographique, ils sont parvenus à faire de leurs prestations scéniques de grands moments. Foncez les voir et les écouter.

En concert le 31 janvier 2014 à Aulnay-Sous-Bois. Le 23 avril à Paris, Cité de la Musique. 
Le 16 janvier 2014 à Evreux, le 25 à Angles, le 15 février 2014 à Brest, le 29 mars 2014 à Paris et le 5 avril 2014 à Grand-Couronne avec le Bal de l’Afrique Enchantée. 

[youtube id=”_fTgWwGVsvM”]

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Après Validé, Hatik rejoint le casting d'une série de TF1

À la uneActualitéFranceMédias

Télévision – M6 censurée en Algérie suite à la diffusion d’un “Enquête exclusive”

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux