À la uneActualitéMédias

Decathlon retire ses publicités de l’antenne CNews

L’enseigne de sport Decathlon a annoncé sur Twitter le vendredi 20 novembre qu’elle va retirer ses publicités de l’antenne CNews.

Tout devient compliqué pour CNews ces derniers temps. Déjà mis à mal par les déclarations de Benoît Hamon cette semaine, la chaîne se voit être dorénavant boycottée par Decathlon. L’enseigne de sport refuse à son tour d’être associée à la chaîne d’Eric Zemmour.

Le collectif Sleeping Giants qui “lutte contre le financement du discours de haine” a été le premier à annoncer ce jeudi 19 novembre le boycott de Decathlon. L’entreprise française va alors retirer ses publicités “de CNews pour Noël et songe à le faire aussi pour tout 2021 ! Parce que l’orientation délétère de CNews ne peut plus être ignorée. Parce que de plus en plus de marques ne veulent plus financer la propagation de ces discours”.

La communication de Decathlon l’a ensuite officiellement annoncé sur Twitter le lendemain en réponse aux nombreux questions : “En effet nous avons retiré nos publicités de CNEWS en cette fin de d’année”.

A lire aussi : Benoît Hamon s’emporte et détruit la chaîne CNews

Même si pour Sleeping Giants le geste est vu comme un boycott de la chaîne, l’enseigne n’a pas directement avoué la raison de cette action. Selon le collectif, les publicités seront enlevées de CNews pour la fin d’année mais sans doute aussi pour toute l’année 2021, information pour le moment non-confirmée par Decathlon.

“Je regarde #CNews mais je quitte #Decathlon !”

Ce prétendu boycott n’a pas été apprécié par des intervenants de la chaîne CNews. Florian Philippot, l’ancien du RN a décrit l’enseigne comme “la chaîne aux hijabs” en référence au scandale de Decathlon vendant des hijabs de sport pour les femmes musulmanes. Il appelle maintenant au “#BoycottDecathlon : pas un cadeau Decathlon sous le sapin !” Le hashtag a vite tourné sur le réseau social.

L’ancienne ministre Nadine Morano a également affirmé son soutien en faveur de CNews. Elle a qualifié l’enseigne de “partisane et sectaire” et que ces valeurs “sont en contractions avec celles du sport et les miennes”. La femme politique a déclaré qu’elle “regarde #Cnews mais (elle) quitter #Decathlon”.

Philippe Bilger, le fidèle débatteur de l’émission L’heure des pros sur CNews a certifié que le geste était “lamentable”. Il a accusé le collectif Sleeping Giants qui affirme que CNews a “des discours de haine”. Selon lui, la haine serait devenue “l’accusation facile et à la mode à l’égard des pensées et propos avec lesquels on n’est pas d’accord”.

En retirant ses publicités de la chaîne CNews alors que les fêtes de fin d’année approchent, cela pourrait avoir un impact sur la vente commerciale de Decathlon. Une chose dont sont conscients les internautes qui sont nombreux à soutenir l’enseigne pour cette action.

Crédit capture : CNews

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : quelles sont les stratégies du gouvernement français sur les vaccins ?

À la uneEconomieFranceSociété

Des "zones commerciales protégées" pour les commerçants

À la uneInternational

Des hommes sur Mars d'ici 4 à 6 ans ?

À la uneSéries Tv

Les nouvelles aventures de Sabrina partie 4 : découvrez le trailer

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux