À la uneActualitéInsoliteInternational

Denver dit oui aux champignons hallucinogènes

champignons hallucinogènes

La capitale du Colorado a voté par référendum la dépénalisation des champignons hallucinogènes a hauteur de 50,56%. Une première aux Etats-Unis.

Ils avaient déjà été les précurseurs concernant le cannabis. Cette semaine, Denver est devenue la première ville des Etats-Unis à dépénaliser l’usage des champignons hallucinogènes. Les habitants de la capitale du Colorado étaient appelés à se prononcer par référendum sur la question ce mercredi. Les partisans du oui ont remporté d’une courte tête à 50,56% contre 49,44% pour ceux qui y étaient opposés.

Un résultat inattendu pour les militants de la dépénalisation. Leurs espoirs étaient minces d’autant plus que les résultats provisoires transmis dans la nuit laissaient présager une victoire des opposants.

L’année dernière, c’est la Californie qui avait débattu la question de la dépénalisation. L’initiative avait alors été rejetée sans qu’elle ne soit soumise au vote des citoyens. Cette fois, c’est plus de 176 000 électeurs qui ont pu se prononcer sur “l’initiative 301”. Son but est de faire en sorte que l’arrestation pour possession et consommation de champignons à psilocybine – pour les personnes de plus de 21 ans et à titre personnel – devienne “la moindre des priorités des forces de l’ordre dans la ville et le comté de Denver”.

Cela ne voudra cependant pas dire que les champignons seront légaux. Ces derniers seront techniquement toujours “illégaux”. De plus, le statut de leur vente reste inchangé. Le commerce de ces psychoactifs est toujours un délit.

Des effets positifs

Le principe actif de ces champignons est la psilocybine. D’après de nombreuses études, elle n’est pas addictive. La psilocybine a même des effets positifs. Elle serait efficace pour lutter contre la dépression et les opiacés. Ces derniers, des antidouleurs, causent un réel problème sanitaire aux Etats-Unis. Addictifs, ils sont responsables de la mort par overdose de milliers de personnes.  

Pour Decriminalize Denver, l’association à ‘origine du référendum, “les êtres humains utilisent ces champignons depuis des milliers d’années comme traitement, rite de passage, vecteur d’élévation spirituelle (…).”

De son côté, Jeff Hunt, un responsable de l’université catholique du Colorado, avait déclaré sur CNN que “Denver est en train de devenir la capitale mondiale de la drogue”. En effet, en 2005, elle avait été la première grande ville à légaliser la possession de petites quantités de cannabis. “Nous n’avons à vrai dire aucune idée de l’effet à long terme de ces drogues sur les habitants du Colorado” a alarmé Hunt.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Naya Rivera de Glee portée disparue en Californie

À la uneActualitéInternational

46 pays soutiennent l’initiative chinoise contre les Ouïgours

À la uneBrèvesCinéma

La sortie de Halloween Kills repoussée à octobre 2021

À la uneBrèvesMédias

On refait le monde s'arrête sur RTL après 17 ans d'existence

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux