À la uneFaits DiversFrance

Des catholiques attaqués par des militants d’extrême gauche lors d’une procession

À Paris, lors d’une procession catholique autorisée, des fidèles ont été agressés par des antifascistes. Deux personnes sont blessées.

Ce samedi, en mémoire des martyrs de la Commune de 1871, des catholiques se sont retrouvés pour une procession autorisée. Partant du square de la Roquette, où l’archevêque Mgr Darboy avait été exécuté lors de la commune, elle devait se finir à l’église Notre-Dame des Otages, en mémoire aux 49 martyrs fusillés lors de l’insurrection. Cependant, au niveau du cimetière du Père-Lachaise, des antifascistes se sont invités à la marche. Avec une violence significative, ils ont agressé les fidèles, selon Le Figaro

Les catholiques chantaient en choeur « Notre Dieu s’est fait homme » quand le groupe de dix hommes a commencé à les insulter puis à les menacer. Peu de temps après, la contre-manifestation a redoublé d’intensité. « Ils nous ont arraché les bannières des mains. Ils nous ont jeté des poubelles, des bouteilles, même des barrières grillagées. Ils ont mis à terre le drapeau du Souvenir français et asséné des coups-de-poing aux paroissiens » assurait l’un des manifestants au Figaro. Pour eux, nul doute « Ceux-là voulaient clairement en découdre, c’était des antifas ».

«On a attendu en priant, jusqu’à ce que la police nous exfiltre »

Alors que des parents, enfants et personnes âgées se sont rendus à cette procession pour rendre hommage à leurs confrères et consœurs catholiques martyrisés, ils ont finalement reçu le même message de haine et de violence qu’en 1871. Des personnes âgées ont été projetées au sol et blessées. L’une d’elles, un homme, a eu besoin de plusieurs points de suture pour sa blessure aux crânes. Malheureusement, un seul policier encadrait la manifestation. Donc pour se protéger réellement, les catholiques se sont réfugiés dans l’église Notre-Dame de la Croix. L’organisateur avait, par ailleurs, assuré au Figaro « On a attendu en priant, jusqu’à ce que la police nous exfiltre ». 

À lire aussi : Dordogne : traque d’un ancien militaire lourdement armé

Crédit photo : Cnews

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Koh-Lanta renouvelée pour deux saisons supplémentaires

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : pourquoi tout le monde va douter de Kilian ?

À la uneSéries Tv

Est-ce que Barbara Pravi va vraiment jouer dans une série pour France 2 ?

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux