À la uneActualitéSociété

Des offres d’emploi en abondance pour le 3e trimestre 2019

Entrée d’un établissement Pôle Emploi

2019 est une année forte en terme d’offres d’emploi. Selon la société HelloWork, acteur digital de référence de l’emploi. Entre juillet et septembre, près de 241 500 offres d’emploi ont été proposées. Pourtant, les entreprises ont du mal à recruter et le taux de chômage n’évolue guère et reste à 8,5%.

Augmentation des offres d’emploi durant les trois trimestres 2019

Alors que la croissance reste faible à 1,3%, les offres d’emploi sont en hausse de 18% vis à vis de l’année 2018. Et contrairement au chômage et à la croissance, les offres sont de plus en plus nombreuses depuis le début de l’année. En comparaison avec l’année précédente, le premier trimestre 2019 était en hausse de 5%, le deuxième était en hausse de 13% et enfin le troisième trimestre monte à 19% de plus. « Les carnets de commandes se remplissent, les baisses de charges sont pérennisées et la France est relativement protégée d’un climat international incertain », explique David Beaurepaire, directeur délégué de HelloWork.

Bilan des régions

Au niveau régional pour ce troisième trimestre, L’île de France reste leader quant à la proposition d’emploi avec près de 39% des offres. Chiffre en lien avec la métropole Parisienne. Celle ci accompagné de la métropole de Lyon cumulent approximativement la moitié des offres d’emploi (49%). Après l’île de France arrive la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Normandie, respectivement deuxième et troisième region avec le plus d’offres d’emploi. 

Deux personnes devant des affiches d’emploi.
Affiche d’emploi

Des secteurs en difficulté

Les propositions de CDI sont en hausse de 22% cette année pour atteindre 75% des offres publiées. Grâce au plafonnement des indemnités aux prud’hommes, le CDI est considéré comme moins risqué. Malgré toutes ces hausses, 44 % des entreprises jugent « difficiles » les recrutements. Les secteurs de l’industrie, le commerce, l’informatique ou le BTP souffrent d’une image négative qui entachent les vocations. Malgré l’offre, la demande est basse. Il arrive que dans certains secteurs, les candidats soient en position de force : « Le marché s’est totalement retourné », résume David Beaurepaire.

A lire aussi : L’emploi des jeunes dans l’agriculture

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

À la uneCinémaCulture

STAR WARS 9 "L'ASCENSION DE SKYWALKER" bande annonce finale

À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceMusiqueSpectacles

Da Silva : "Je me sens plus proche de la naïveté de l'enfance que du cynisme des hommes".

À la uneSéries Tv

QUELLES SONT LES SÉRIES NETFLIX LES PLUS VUES ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux