À la uneFranceInsolite

Des trottinettes électriques en libre-service rechargées à l’essence ?

Ce week-end, plusieurs utilisateurs de Twitter ont publié des vidéos où l’on peut voir des trottinettes électriques alimentées par des générateurs à essence. Ce qui a déclenché une nouvelle polémique autour d’un moyen de transport déjà très controversé.

C’est le phénomène de l’année 2019. Que ce soit à Paris, à Marseille ou encore à Lyon, les trottinettes électriques sont omniprésentes. De plus en plus d’opérateurs de trottinettes en libre-service voient le jour pour concurrencer le pionnier Lime tels que Bird, Voi ou Tier. Si ce nouveau moyen de transport est si populaire, c’est surtout pour son côté écologique.

Mais ces trottinettes électriques ne sont peut-être pas si “écolo” qu’elles le prétendent. Depuis ce week-end, l’opérateur Lime est dans la tourmente à cause de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, où l’on voit des rangées de trottinettes rechargées par un groupe électrogène.

Un groupe électrogène est un dispositif qui produit de l’électricité en autonomie, mais qui rejette du dioxyde et du monoxyde de carbone, le premier étant un gaz asphyxiant et le second un gaz très toxique. Très loin de l’image écologique renvoyée par les trottinettes électriques.

Rapidement, la mairie de Paris a été interpellée par de nombreux internautes inquiets et indignés par la situation. Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, a interpellé l’opérateur Lime sur Twitter, demandant des explications et ordonnant de mettre fin à “ce type de comportement”. La firme a répondu en se désolidarisant de cette action “qui contrevient à [leurs] directives”.

Une nouvelle polémique pour les opérateurs de trottinettes électriques, qui sont très critiquées par les parisiens. Ce moyen de transport désormais très utilisé dans la capitale est jugé trop encombrant, notamment sur les trottoirs. Désormais, la ville de Paris a mis en place un système d’amende pour les utilisateurs roulant sur les trottoirs. Mais de nombreuses personnes demandent toujours l’interdiction des trottinettes électriques en libre-service. Une mesure drastique impossible à prendre, comme l’a expliqué Emmanuel Grégoire sur Twitter à des internautes. La municipalité ne peut prendre cette décision si une loi n’interdit pas ce type de véhicules.

Par conséquent, une loi adoptée le 2 avril au Sénat, devrait réglementer l’utilisation et la mise à disposition de trottinettes électriques.

About author

Etudiant en école de journalisme
Related posts
À la uneActualitéCultureFaits DiversInsoliteInternationalPop & GeekSociété

Zone 51 : le jour-j pour libérer les aliens ?

À la uneActualitéRugbySport

Et si on renouvelait les règles du rugby ?

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Crisis on Infinite Earths : Tom Welling va y reprendre son rôle de Clark de Smallville

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le lancement de American Horror Story 1984

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux