À la uneActualitéFrance

Deux et trois roues : les gants ou l’amende, il faut choisir

La mesure entre en fonction ce dimanche 20 novembre. Le port des gants deviendra obligatoire pour les utilisateurs de deux (ou trois) roues motorisés.

La mesure a pour but de limiter les blessures, en cas d’accident. L’absence de protection expose, en effet, les utilisateurs de ces engins à d’importantes blessures notamment aux mains. À compter de ce dimanche, le non-respect de cette règle sera passible d’amende et de retrait de point.

Des gants, mais pas n’importe lesquels

Ce dimanche, les utilisateurs de deux (ou trois) roues devront revêtir un nouvel accessoire, si ce n’est déjà fait : des gants. Des gants qui devront répondre à certaines conditions. Cette mesure concerne uniquement, d’après le Journal Officiel, « les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur ». Sauf s’ils sont équipés de « portières et de ceintures de sécurité, lorsqu’ils circulent ».

En ce qui concerne les gants, ils devront être homologués selon les normes européennes. Toujours selon l’arrêté, ils « doivent respecter les caractéristiques des gants pour motocyclistes, conformes à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle, attestées par le marquage CE ». Ce qui se traduit, en pratique, par la présence de plusieurs pictogrammes.

Les gants ou la sanction ?

Pour les récalcitrants, l’amende sera de 68 euros. Une bonne nouvelle, toutefois : son montant passe à 45 euros, si elle est payée dans les 15 jours suivant l’infraction. Le permis de conduire, quant à lui, sera soulagé d’un point. Un point qui pourra être retrouvé, dans un délai de six mois, pour peu qu’aucune infraction n’ait été commise.

Mais bien que la mesure puisse sûrement être salutaire, une question subsiste. Les forces de l’ordre, déjà très sollicitées dans le contexte actuel, seront-elles en mesure de tout vérifier, en détail ? En attendant, la meilleure solution pour ne pas écoper de ces pénalités, reste encore de respecter les dispositions du Code de la Route.

Source image : legipermis.com

 

Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

À la uneActualitéCultureSéries Tv

Après Validé, Hatik rejoint le casting d'une série de TF1

À la uneActualitéFranceMédias

Télévision – M6 censurée en Algérie suite à la diffusion d’un “Enquête exclusive”

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux