À la uneActualitéFrance

Didier Raoult fera bientôt ses adieux à la direction de l’IHU de Marseille

Didier Raoult, infectiologue particulièrement controversé depuis le début de la crise sanitaire, devrait finalement quitter son poste de directeur de l’IHU de Marseille d’ici 2022.

Une retraite déjà annoncée pour fin août 2021

À 69 ans, Didier Raoult devait déjà prendre sa retraite le 31 août 2021 et quitter ses fonctions de professeur au sein de l’université Aix-Marseille et des hôpitaux universitaires de Marseille. Une activité qu’il aurait pu continuer à exercer si, comme l’explique Le Monde, sa demande de cumul emploi-retraite avait aboutit auprès de la direction de l’AP-HM. Mais la décision de l’Assistance publique est sans appel : dès la fin de l’été, Didier Raoult ne sera plus plus professeur.

Le président de la CME de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille aurait ainsi justifié ce refus en expliquant que « la commission médicale de l’AP-HM ne voit pas d’objet à prolonger Didier Raoult, ne serait-ce que pour deux journées et demie par semaine, comme il le demande. Il y a largement les équipes nécessaires, à l’IHU, pour que son départ soit comblé. »

Direction de l’IHU : Didier Raoult sur le siège éjectable

Si ce spécialiste des maladies infectieuses aurait pu poursuivre son travail au sein de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection (IHU) de Marseille, les récentes déclarations des partenaires de l’IHU laissent cependant entrevoir la fin de la carrière de Didier Raoult à la direction de l’institut, qui, n’étant désormais « ni médecin ni chercheur », ne serait « plus compatible en tant que membre fondateur de l’IHU ». Cette divergence entre le profil de l’infectiologue et les ambitions de l’IHU serait ainsi à l’origine de cette décision, explique Le Monde. « Il y a un besoin de tourner une page et d’organiser l’avenir de l’IHU pour les vingt ans à venir. Il faut aller vite, lancer le processus à l’automne pour aboutir entre la fin de l’année et le début 2021 » a ainsi expliqué François Crémieux, ancien directeur adjoint de l’AP-HP.

Un appel d’offres sera lancé à l’automne afin de choisir un chercheur ou une chercheuse méritant(e) pour pourvoir le poste de Didier Raoult et prendre la direction de l’institut. En attendant, le professeur Raoult devrait pouvoir conserver son poste à la direction de l’IHU, rapporte France Info.

Une décision qui fait réagir

En dépit des déclarations et motifs présentés par les membres de la direction de l’IHU vis-à-vis de leur décision, bon nombre d’internautes y voient une manoeuvre visant à évincer Didier Raoult de la scène politique.

Dans cette vidéo partagée sur son compte Twitter, Florian Philippot, connu comme l’un des leaders du mouvement anti-pass, a ainsi dénoncé une volonté de se « débarrasser » du médecin. « Dans le contexte actuel, vu le niveau de dérangement qui suscite le professeur Raoult par rapport au gouvernement, à Emmanuel Macron, à Véran et au système, il est évident qu’ils veulent se débarrasser de lui », commence-t-il. « On ne peut pas accepter ça. »

Dans ce même tweet, Florian Philippot a ainsi invité ses abonnés — et plus largement, tous les utilisateurs de la plateforme — à tweeter le hashtag « #TouchePasARaoult » afin de le faire monter dans les tendances Twitter.

À lire aussi : 5 éléments pour comprendre… le débat autour de Didier Raoult

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux