À la uneActualitéInternational

Edward Snowden: va-t-il rentrer aux Etats-Unis ?

Dans sa première interview accordée à une chaîne américaine depuis le scandale des écoutes illégales réalisées par Washington, Edward Snowden, exilé depuis en Russie, exprime son souhait de rentrer aux Etats-Unis.

Qui est Edward Snowden ?

PIQÛRE DE RAPPEL. Edward Snowden est un informaticien américain ayant travaillé pour les plus grandes agences de renseignements, comme la CIA ou la NSA, l’agence de sécurité américaine. En juin 2013, le trentenaire diffuse des informations classées top secrètes de la NSA, par l’intermédiaire de célèbres médias comme le Guardian ou le Washington Post. Ces révélations ont rendu publique l’étendue des programmes de surveillance menés par les Etats-Unis. Pour justifier son geste, l’homme a indiqué que son « seul objectif est de dire au public ce qui est fait en son nom et ce qui est fait contre lui ». Washington a alors vu ses relations avec plusieurs pays alliés se dégrader, la faute à l’enregistrement de conversations privées de certains de leurs dirigeants.

Le 22 juin 2013, Edward Snowden est accusé par le gouvernement américain d’espionnage, de vol, et d’utilisation illégale de biens gouvernementaux.

« S’il existe un endroit dans le monde ou je désirerais aller, c’est chez moi »

Dans un entretien avec la chaîne de télévision NBC News diffusé mercredi 28 mai, l’ancien membre de la NSA a déclaré qu’il souhaitait rentrer chez lui, aux Etats-Unis. « S’il existe un endroit dans le monde où je désirerais aller c’est chez moi », a ainsi confié Edward Snowden dans sa première interview depuis le scandale de juin dernier. Presque un an jour pour jour après avoir diffusé des documents sur l’étendue des écoutes illégales américaines dans le monde, l’homme a assuré que « depuis le premier jour », il n’avait agi que « pour servir son pays », avant d’ajouter : « c’est aux gens de décider si je peux bénéficier d’une mesure d’amnistie ou de clémence ».

espionnage-un-prism-francaisc2a03f-la-cnil-veut-des-precisions0_1

« A la vérité, je n’ai jamais eu l’intention de finir en Russie » a ensuite expliqué l’homme qui a depuis trouvé refuge dans le pays du Kremlin, où il a obtenu en août le statut de réfugié, pour un an. « J’avais un vol réservé pour Cuba en route pour l’Amérique latine et j’en ai été empêché parce que le gouvernement américain a décidé de révoquer mon passeport et m’a piégé dans l’aéroport de Moscou » a-t-il déclaré pour se justifier, avant d’indiquer : « Aussi quand les gens me demandent pourquoi je suis en Russie, je les prie de demander au Département d’Etat »

John Kerry estime, quant-à-lui, que si l’ex-consultant du renseignement américain est un « patriote », il doit revenir dans son pays. « Si Edward Snowden veut revenir aux Etats-Unis, nous pouvons le mettre dans un avion dès aujourd’hui. Nous serions ravis qu’il revienne » a confié mercredi le chef de la diplomatie américaine, à la chaîne de télévision NBC. « Un patriote ne s’enfuirait pas et ne trouverait pas refuge en Russie ou à Cuba ou dans un autre pays. Un patriote reviendrait aux Etats-Unis et ferait valoir ses arguments devant le peuple américain » a insisté le secrétaire d’Etat.

0124-climate_full_600

Concernant la révocation du passeport du trentenaire par le gouvernement américain, John Kerry a une explication: il explique que l’homme est un « fugitif aux yeux de la justice, c’est pour cela qu’il n’est pas autorisé à prendre des avions et voyager à travers la planète, c’est aussi simple que cela. »Le politicien souhaite voir revenir Edward Snowden, afin qu’il soit jugé. « S’il est attaché à l’Amérique et croit en ce pays, il devrait avoir confiance dans le système judiciaire américain. Mais se réfugier en Russie, un pays autoritaire, et simplement dire qu’il essayait de se rendre à Cuba, qu’est-ce que cela veut dire ? »

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalPolitique

Thanksgiving : la dinde “Corn” graciée par Donald Trump

À la uneMusiqueSéries Tv

Gary Portnoy (Cheers) : "Un bon générique engendre chez le public un sentiment en adéquation avec la série qu'il regarde"

À la uneInsoliteInternational

Un homme a-t-il payé 3.000 dollars pour une bière ?

À la uneCultureSéries Tv

Les séries étrangères qui arrivent sur Canal+ en décembre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux