À la uneActualitéFootSociété

En soutien aux Ouïghours, Antoine Griezmann met fin à son partenariat avec Huawei

Le footballeur français Antoine Griezmann a annoncé rompre son partenariat avec la marque Huawei qui participerait à la répression des Ouïghours en Chine.

Cela faisait 3 ans que le footballeur Antoine Griezmann était ambassadeur du géant chinois Huawei, particulièrement connu pour la vente de ses téléphones peu chers. Sa proximité avec l’entreprise ne l’a pas empêché de rompre tout contact après des soupçons quant à la complicité de Huawei dans la répression de la minorité Ouïghoure en Chine. Dans un post Instagram, Antoine Griezmann a alors annoncé officiellement mettre fin à son contrat avec la marque sans oublier de passer un message important quant aux droits humains.

Huawei complice, Antoine Griezmann les quitte

Le sportif a rapidement entamé les procédures pour rompre son partenariat avec Huawei. Il a alors annoncé cette rupture officielle ce jeudi 10 novembre dans un post Instagram. Après avoir évoqué les soupçons selon lesquels Huawei aurait contribué au développement d’une ‘alerte Ouïghour’” grâce à un logiciel de reconnaissance sociale”, Griezmann “annonce qu’(il met) un terme immédiat à (son) partenariat (le) liant à cette société”.

La déclaration de son communiqué s’est terminé par un message visant direction Huawei en leur demandant d’“engager au plus vite des actions concrètes pour condamner cette répression de masse et user de son influence pour contribuer au respect des droits de l’homme et de la femme au sein de la société”.

Le joueur de l’Équipe de France et de Barcelone a surpris la toile en annonçant la fin de son partenariat mais en dénonçant en même temps les actes de Huawei. Le géant chinois avait récemment été pointé du doigt par les États-Unis. Selon un cabinet de recherche IPVM, la société des télécoms serait impliquée dans des tests d’un logiciel de détection. Un rapport interne prouvait que ce logiciel de reconnaissance de visage était en phase de tests pour fournir “des alertes à la présence de Ouïghours”. Cela permettrait alors de reconnaître “l’âge, le sexe, l’appartenance ethnique”. Ce mercredi 9 décembre, la Human Rights Watch — une organisation américaine de défense des droits humains — a affirmé dans un rapport que des musulmans avaient été arrêtés dans la région chinoise de Xinjiang. Ces arrestations font suite à un signalement émis par un logiciel qui repère les comportement suspects.

Griezmann s’engage

La décision de Griezmann a énormément plu aux internautes. Il semblerait que le joueur international de football ait décidé de s’ouvrir peu à peu quant à ses revendications. Récemment, il s’en était directement pris au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, alors que le producteur de musique Michel Zecler est mis à tabac par des policiers : “J’ai mal à ma France !” Ces messages aux revendications fortes sont d’autant plus importants alors que le footballeur est suivi par des millions de personnes et exerce alors une influence autour de lui.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéBrèves

Une protection policière refusée à deux journalistes menacées de mort

À la uneActualitéBrèves

Coronavirus : la vaccination ouverte aux 16-17 ans atteints de maladies graves

À la uneFaits DiversInternational

Une femme disparue dans un canyon depuis 5 mois retrouvée dans l’Utah

À la uneSéries Tv

Meurtres à Marie-Galante : Laurent Voulzy, guest du prochain numéro aux côtés de Pascal Legitimus et Anne Caillon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Taylor Swift sort son prochain album dans moins de 24 heures