À la uneActualité

Envoyé spécial : le travail qui casse

Tripalium. Vous n’êtes pas sans savoir que l’étymologie de travail se rattache à une idée de douleur. Depuis 35 ans, Marielle Dumortier sillonne les routes d’Ile de France pour aider ceux qui pensent être à un point de non-retour.

Réduction des coûts, accélération des cadences, flexibilité et optimisation à outrance. Travailler à un coût et certains paye le prix fort. 20 % des clients de Marielle Dumortier la consultent pour des douleurs, c’est le cas de Sylvana, caissière qui ne supporte plus la charge physique que lui impose son travail. On estime qu’elle soulève près de 800 kilos de l’heure. Problème, son épaule ne suit plus la cadence. Son épaule ne résiste plus aux efforts et la femme a encore sept ans a tenir avant de prendre sa retraite.

Marielle Dumortier accompagne les personnes victime d’accident de travail. Pour les aider à adapter leurs habitudes, mais aussi à accepter leur situation. Véritable psychologue du travail, elle gagne la confiance de ses clients sans quoi ils ne pourraient pas avancer.

Envoyé spécial l’a suivie dans des consultations itinérantes et étonnantes : deux fois par mois, dans un camion transformé en cabinet médical, elle se rend au contact des salariés qui n’ont pas de médecin au sein de leur entreprise.

Un reportage de Raphaële Schapira, Julien Ababsa et Marielle Krouk diffusé dans “Envoyé spécial”

Related posts
À la uneActualitéFrance

Paris : un braqueur à trottinette vole pour 2 à 3 millions d’euros de bijoux chez Chaumet

À la uneFranceMédias

Julie Leclerc fait ses adieux à Europe 1 après 49 ans d’antenne

À la uneFranceSanté

Rentrée 2021 : le risque du retour des cours à distance pour les élèves non-vaccinés

À la uneActualitéFrance

La ville de Nice entre au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux