À la uneFootSport

Équipe de France : Six points et du mieux pour les bleus

Une copie conforme à l’attente des Français, les bleus ont réalisé la bonne opération du groupe C en allant s’imposer contre le Pérou à l’occasion de son deuxième match de poule. Les Français ont livré une première mi-temps similaire à l’Italie pour faire la différence avec Kylian Mbappé.

Didier Deschamps n’était pas content de l’état d’esprit de ses joueurs lorsque le premier match des bleus s’était terminé par une victoire au combien poussive. Force et de constater que la prestation des siens hier et plus aboutie dans l’ensemble de secteurs de jeu même s’il reste encore des progrès )à accomplir en seconde période. Les bleus ont démarré comme ils l’ont fait contre l’Italie avec un pressing intéressant qui a essoufflé les Péruviens. En jambes, Antoine Griezmann se créer la première situation mais sa frappe du droit est dévissée. Collectivement les bleus ont haussé le niveau et se créer plusieurs situations intéressantes avec Varane sur corner, l’équipe de France domine son sujet et Lloris passe une première période plutôt tranquille mis à part lorsque Guerrero le met à contribution sur une frappe à bout portant à la demi-heure.

 

La délivrance de Mbappé, une souffrance en seconde période

Les Français ont toujours le même schéma de jeu, soucieux de faire la différence avant la pause, les bleus continus d’appuyer sur le pressing. C’est d’ailleurs deux minutes après l’occasion de Guerrero pour le Pérou que la différence sera faite, sur une récupération de Pogba qui lance Giroud dans l’espace, la frappe du joueur de Chelsea est déviée mais Mbappé a parfaitement suivi pour ouvrir le score et libérer les bleus. Plus jeune buteur de l’histoire de l’équipe de France, il rejoint le cercle très fermé des jeunes joueurs qui ont marqué leur premier but dans la compétition. À la pause, l’équipe de France est en route pour les huitièmes de finale.

Sauf que la seconde période oblige les Péruviens à réagir, à quarante-cinq minutes d’une élimination de la coupe du monde, les Incas vont mettre les bleus en difficulté. Le rapport de force s’inverse et cette fois-ci les coéquipiers d’Hugo Lloris vont reculer pour procéder en contre. Le Pérou se créer la plus grosse occasion du match avec la frappe sur le poteau de Aquino dès l’entame de la seconde période. Quarante-cinq minutes plus compliquées pour les hommes du sélectionneur Deschamps mais l’essentiel est comptable dans ce premier tour de la coupe du monde, les bleus sont sereins contrairement aux sud-américains.

Related posts
À la uneActualitéFranceSorties

Nouvel hotspot : le coffee-shop Saint-Laurent à Paris

À la uneActualitéFranceInsolite

Jeanne Calment est bien décédée à 122 ans.

À la uneActualitéInternationalPolitique

On vous présente Lilly, la Greta Thunberg de Thaïlande

À la uneBrèvesMusiqueSéries Tv

Le monde de demain : Arte va lancer une série sur les débuts de NTM

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux