ActualitéInternationalsociétéSociété

Etats-Unis : Le missouri aussi semble vouloir adopter la loi anti-avortement

Apres l ‘adoption de la loi par l’Etat d’Alabama le 15 mai dernier, il semblerait que le Missouri, lui aussi, souhaite adopter la loi contre l’avortement.

Les sénateurs voteront le jeudi 21 mai pour la proposition de loi interdisant l’avortement après le premier battement de cœur du fœtus. Si la loi passe, le Missouri deviendra le cinquième État américain cette année à l’avoir adopté, après le Kentucky, le Mississippi, l’Ohio et la Géorgie.

Le New York post affirme qu’il n’y a pas de prescription en cas de viol ni d’inceste. Les seules exceptions sont en cas d’urgence médicale ou d’« anomalie létale » du fœtus. . Ainsi, le texte suit celui instauré en Alabama. Son texte est le plus répressive du pays car il interdit l’avortement “à tous les stades de la grossesse” et expose les médecins à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 99 ans. Cette mesure devrait prendre effet dans six mois.

Une loi qui bouscule le pays

La bataille pour l'avortement va faire à nouveau rage aux Etats-Unis (archives).

De nombreux américains s’y oppose dans tous le pays et notamment de grandes stars Hollywoodiennes.

La bataille se joue surtout sur le terrain juridique. L’objectif est d’empêcher l’application de textes adoptés par des Etats conservateurs. Après l’adoption de la loi, l’organisation de défense des libertés ACLU et l’organisation du Planning familial ont annoncé qu’elles allaient saisir la justice.

De plus, l’Etat de New York a  voté en janvier une loi qui supprime l’avortement de son Code pénal. De cette manière, la loi légalise les avortements au-delà de 24 semaines de grossesse.

Le combat ne fait que commencer.

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneEnvironnementInternational

500 espèces d'animaux pourraient disparaître d'ici 20 ans

À la uneFaits DiversInternational

Mort de George Floyd : accusation requalifiée en homicide volontaire

À la uneInternational

L'Italie a rouvert ses frontières ce mercredi

À la uneInternational

Covid-19 : le Brésil franchit le cap des 30 000 morts

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux