À la uneActualitéCultureFranceMédiasSociétésociétéTendances

Julie Leclerc, voix phare d’Europe 1, remplacée dans la matinale

Julie Leclerc, la voix phare de la matinale d’Europe 1, ne quittera pas la radio. Néanmoins, sa présence en direct sera écourtée. Elle cède également son rôle de meneuse de jeu dans la matinale.

Le petit écran n’est pas le seul à connaître son lot de départs et nouvelles têtes. Dès le 27 août, pour la première matinale de l’année 2018/2019, la matinale – désormais présentée par Nikos Aliagas – accueillera une nouvelle meneuse de jeu, Céline Da Costa. L’ex-présentatrice météo de Franceinfo s’apprête à remplacer la voix phare d’Europe 1, Julie Leclerc. Cette dernière avait fait ses débuts à la radio bleue en 1972, auprès de Gilles Schneider et Jacques Rouland. Depuis, la voix féminine s’est hissée parmi les personnages clefs de la matinale d’Europe 1. Alors que le 17 juin, Quotidien annonçait son départ progressif à la retraite, Julie Leclerc s’était empressée de réagir à la nouvelle. Elle affirmait dans Le Parisien :”Je n’ai jamais dit ni souhaité quitter Europe 1. Je suis très attachée à cette maison, et je n’envisage pas de la quitter.” Suite à l’info, Marc-Olivier Fogiel avait également tenu à réagir sur Twitter.

Depuis 2008, Julie assurait son rôle de meneuse de jeu dans la matinale d’Europe 1, aux côtés d’animateurs comme Thomas Sotto, Patrick Cohen ou encore Marc-Olivier Fogiel. Désormais, elle demeure à la radio où elle officie depuis plus de quarante ans, mais sera moins présente. Quinze minutes par jour, elle accompagnera Nicolas Canteloup dans sa chronique “Revue de Presque”.

EUROPE 1

La matinale d’Europe 1 remaniée

Le départ de Julie Leclerc, meneuse de jeu de la matinale, n’est pas la seule nouveauté de la radio de la rue François 1er. Patrick Cohen laisse sa place à Nikos Aliagas qui devient animateur de la matinale, entre 7h et 9h. Le présentateur et chroniqueur a ainsi dû aménager son emploi du temps pour endosser une nouvelle casquette. Il justifie ce nouveau rôle dans une interview dédiée au Parisien : “Je suis conscient du défi et de l’enjeu, mais il faut savoir prendre ses responsabilités. Je ne sais pas si je vais y arriver, mais je vais essayer“.

Parmi les autres nouveautés de la matinale, Nicolas Barré, directeur de la rédaction des Echos va assurer une chronique à 7h12. Le présentateur de The Voice sera accompagné des deux éditorialistes, Jean-Michel Aphatie et David Abiker. Audrey Crespo-Mara assurera, quant à elle, l’interview politique de 8h15.

A lire aussi : Europe 1 annonce l’arrivée d’Anne Roumanoff et de Nikos Aliagas

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneCinémaCultureFrance

Le Louvre propose gratuitement une sélection de films

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Your honor, Bryan Cranston dans un thriller simple mais efficace

À la uneFranceSanté

Covid-19 : la France lance une nouvelle enquête "flash" sur les variants

À la uneActualité

Le rappeur Ademo du groupe PNL jugé pour outrage, rébellion et usage de stupéfiants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux