ActualitéInternational

Un ex-président Colombien à Duterte: “vous répétez mes erreurs”

le président colombien

César Gaviria, un ancien président de la Colombie, a averti le président Rodrigo Duterte que sa guerre contre la drogue va probablement se retourner contre lui.

L’histoire se répète encore et encore. La lutte anti-drogue ne semble jamais se terminer. Lors d’un entretien avec le New York Times, l’ancien président Colombien Gaviria a tenu à adresser un message clair au sujet de la lutte anti-drogue. Ce message était notamment à destination du président philippin, Rodrigo Duterte. Ce dernier s’est lancé depuis son élection dans une sanglante  lutte contre les narco-trafiquants.

L’ancien président colombien a ainsi déclaré: “Le lancement de plus de soldats et de policiers auprès des consommateurs de drogues n’est pas seulement un gaspillage d’argent, mais peut aussi aggraver le problème.” Il a rajouté ensuite : “C’est le message que je voudrais envoyer au monde et, surtout, au président Rodrigo Duterte des Philippines. Croyez-moi, j’ai appris à la dure.”

César Gaviria et Roberto Duterte - Simeon Celi Jr/ CNN Wire

César Gaviria et Roberto Duterte – Simeon Celi Jr/ CNN Wire

Gaviria est plutôt bien placé pour parler du sujet. Entre 1990 à 1994, il a été impliqué dans la guerre opposant la Colombie contre le célèbre cartel de Medellin. C’est sous son mandat que le trafiquant de drogue international Pablo Escobar a été tué.  Cependant cette période a enseigné beaucoup de leçons à l’homme d’Etat colombien. Il a déclaré que l’utilisation de la force brutale dans la lutte contre les drogues illégales crée plus de problèmes qu’elle n’en résout. “Des dizaines de milliers de personnes ont été massacrées dans notre croisade anti-drogue”, a ajouté Gaviria. «Beaucoup de nos plus brillants politiciens, juges, policiers et journalistes ont été assassinés. En même temps, l’argent sale gagné par les cartels de la drogue ont été dépensés pour corrompre nos pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif”.

Les Philippines, la nouvelle Colombie

Selon les données de la Police nationale des Philippines, dans le pays 2 500 suspects ont été tués dans des opérations de police du 1er juillet 2016 au 30 janvier 2017. L’ONG Amnesty International a déclaré avoir enregistré plus de 7 000 meurtres liés à la drogue. Cependant une enquête du Sénat n’a trouvé aucune preuve d’exécutions extrajudiciaires sanctionnées ou commises par les autorités.

D’autres groupes de défense des droits humains et des membres de la communauté internationale ont condamné la guerre de Duerte contre la drogue en raison d’incidents de meurtres extrajudiciaires. La situation des Philippines est similaire à celle de la Colombie dans les années 90. Le gouvernement colombien avait alors mené une guerre sanglante contre Pablo Escobar (mais bon, vous devez le savoir si vous avez regardé la série Narcos). Rodrigo Duterte ne semble cependant pas avoir envie de stopper sa lutte. Il veut même l’intensifier. 

 A lire aussi : Le président philippin avoue avoir jeté un homme d’un hélicoptère

A lire aussi : Duterte déclare que l’Eglise Catholique est « remplie de merde »

Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

À la uneActualitéCultureFaits DiversInsoliteInternationalPop & GeekSociété

Zone 51 : le jour-j pour libérer les aliens ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux