CultureFranceMusiqueNon classéSoiréesSorties

Festivals : Cet été, la Bretagne sera encore la terre de la fête

Ce n’est un secret pour personne. La Bretagne propose chaque été bon nombre de festivals. En terme de programmation, la cuvée 2017 promet encore d’être la terre de la fête. Petit tour d’horizon des bons spots pour user la gomme de ses baskets cet été.

Astropolis : 23 ans du meilleur de la musique électronique

Cela va faire 23 ans que le festival Astropolis existe. Et une chose est sûr c’est que la rave géante sera à Brest cet été. Du 30 juin au 2 juillet, plusieurs endroits de la ville vont accueillir ce qui se fait de mieux en terme de musique électronique. Comme chaque année, entre poids lourds et révélations, Astropolis propose une programmation de choix.

Cette année encore, le marathon de la fête est enclenché. Le vendredi 30, à la Bunker Palace dans la salle de La Carène, de grands noms feront danser de 22 heures à 4h30. Afin de débuter en beauté, rendez-vous avec une grande pointure de la scène de Chicago : The Black Madonna. La tête d’affiche viendra illuminer les platines d’un set croisant techno, de house et de disco. Chez les hommes, le parisien du label D.KO, Flabaire, proposera un live teinté de groove au public de La Carène.

Pendant ce temps, sur le port de commerce, ça sera L’Astroclub (à La Suite) de Minuit à 7 heures avec le fondateur du label Dynamic Tension, Surgeon. Un vétéran de la techno qui jouera un live modulaire rare devant les festivaliers. Berlin sera aussi représenté avec le résident du Berghain : Anthony Parasole.

Crédits : Festival Astropolis

 

Mais l’événement le plus intense reste le samedi soir au Manoir de Keroual. Depuis 15 ans, le festival propose la plus belle fête de Bretagne dans ce bois féerique avec cinq scènes. En effet, le terrain est devenu l’endroit incontournable d’Astropolis. Les meilleurs noms vont s’y succéder de 22 heures à 9 heures : Jeff Mills, Floating Points, Jacques, Objekt, Karenn (formé de Blawan et Pariah), Joy Orbison en B2B avec Barnt,Veronica Vascka ou encore Umwelt. Comme d’habitude, le temple de la rave ne serait pas la même sans le classique set déchaîné de Manu Le Malin. Entre grandes pointures et nouveaux visages de la techno, le bois de Keroual accueillera en son sein l’un des plus beaux moments de fête de l’été.

 

Tout au long du week-end, de nombreux rendez-vous sont à découvrir à Brest comme l’open air à Grand Rivage le samedi après-midi. Pendant un week-end la fête ne s’arrêtera pas sur la rade de Brest.

Echap Festival : La fête au pays de Quimperlé

Cette année, le jeune festival Echap souffle sa cinquième bougie et prend place le 18 et 19 août. A l’origine, créé par des jeunes de Quimperlé, le festival pose ses enceintes à la prairie de l’Ellé (à 10 minutes de Quimperlé). Le tout se déroule dans une ambiance intimiste. En effet, l’association mise sur une jauge de 700 à 1000 spectateurs. Le festival accueillera les festivaliers avec deux scènes, des buvettes et un espace de camping.

 

Crédits : Echap Festival 2017 en association avec Midi Deux

 

Sur la première scène, les artistes locaux, nationaux et internationaux invités par le festival. Tandis que sur la seconde scène le collectif Rennais “Midi Deux” viendra ambiancer les festivaliers. Au programme l’américain DJ Assault (inventeur du guetto-tech), les lyonnais de The Pilotwings ainsi que Gigsta (jeune passionnée qui propose des sets entre Dub et Techno planante). Du côté français, les amateurs retrouveront notamment Panteros 666, Oxyd et Voiron. Intimiste et décalé, Echap Festival se déroulera les 18 et 19 août prochain à la prairie de l’Ellé à 10 km de Quimperlé (29).

Plus d’informations : https://www.facebook.com/events/1861407794101131/

 

Visions #5 : L’indé a enfin son paradis

Cela va faire maintenant deux ans que le festival Visions investit le fort de Bertheaume à Plougonvelin. Il s’agit d’un festival les pieds dans l’eau, avec une jauge restreinte et une programmation très pointue. Cet événement a été initié il y a cinq ans par le label indépendant issu de Rennes : Les Disques Anonymes. C’est dans le Finistère que se trouve ce petit coin de paradis qui accueillera les festivaliers durant trois jours.

Cette année, trois scènes et de multiples événements pour toute la famille. Le festival se veut éco-responsable et tout ce qu’on y mange est en partenariat avec les producteurs locaux. (On doit même faire sa vaisselle oui oui). En journée, des activités pour les enfants, des expositions et des ventes de vinyls. (Et la plage est juste en dessous du camping, c’est une précision importante).

Du côté de la programmation, il est probable que vous ne connaissiez pas les trois quarts des noms qui seront proposés par l’équipe de Visions. Mais cela garantie de belles rencontres musicales et des révélations à foison. Le festival est un savoureux mélange de Rock, Garage et de musiques électroniques. Cette année, ce sont soixante artistes issus de la scène indépendante française et internationale. On y retrouvera le lyonnais In Aeternam Vale, le producteur Pupuzu, les américains ADULT ou le très noise Vatican Shadow.

Visions, c’est le mélange de la fête, de la convivialité, de découvertes musicales pointus, de falafels, de galette saucisse, d’amour. Tout ça au bord de la mer.

Crédits : Festival Visions/LDA

 

Donc, le programme est chargé entre un mastodonte de la fête techno à Brest avec Astropolis, une fête intimiste près de Quimperlé avec Echap Festival/Midi Deux et des découvertes dans un véritable paradis perdu à Visions. Trois événements différents, ambitieux et incontournables cet été en Bretagne.

 

 

About author

Stagiaire rédaction, passionné par la musique électronique, le théâtre et la danse.
Related posts
À la uneLe Tøhu-BøhuMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

À la uneCinémaCulture

La Fête du cinéma : ça fonctionne comment ?

À la uneCultureSéries Tv

C’est pour quand le retour de Madame est servie ?

À la uneCultureSorties

10 pièces à découvrir au Festival d’Avignon cet été

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux