Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneInternational

A Fukushima, un homme s’occupe des animaux

Depuis que le séisme à frapper la central nucléaire de Fukushima au Japon, les habitants ont été évacués. Cependant certains animaux ont été laissés derrière sans personne pour s’occuper d’eux.

Il a 52 ans, s’appelle Naoto Matsumura, éleveur de vaches depuis des années, il est le seul à être resté sur place pour s’occuper des animaux de Fukushima. Il n’est pas seulement resté dans cette zone radioactive pour s’occuper de ses propres animaux, mais aussi de tous les animaux sauvages, et ceux abandonnés par leur anciens propriétaires. Ils se sont rapprochés de lui pour être nourris ou tout simplement avoir un peu de compagnie. Il semble que, au delà, de l’amour de son métier (et donc de ses bêtes), il existe chez lui comme une façon de refuser le destin, mais aussi de tenir tête à la grand entreprise “Nepco”. Une démarche presque religieuse, pour tous ceux qui voudraient qu’on abandonne le nucléaire. Il est devenu un symbole.

Finalement pas si seul…

Il est moins connu que l’éleveur bovin, mais lui aussi est resté dans la région de Fukushima et est respectable pour avoir voulu rester dans cette zone. Il se nomme Osamu Nakamura, et élève des chevaux depuis toujours. Il est resté pour justement s’occuper d’eux, qui n’ont pas pu être déplacés. Il se rend compte aussi depuis 3 ans maintenant que l’effet de la radio activité sur ses animaux. Au départ il avait 38 chevaux. Après amaigrissement, perte de poil, il les voit dépérir de jour en jour et en a encore perdu 3 cette année.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

À la uneMédias

Drag Race France : qui remporte la première édition ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux