ActualitéInternational

Gambie: Yahya Jammeh quitte le pouvoir après 22 ans

Un départ des plus farfelus. Après avoir concilié la victoire de son opposant Adama Barrow, puis finalement avoir changé d’avis et avoir tenté de se maintenir au pouvoir, le dictateur Gambien Yahya Jammeh s’en est allé. Il aura quand même fallu un longue médiation régionale pour lui forcer la main, lui qui dénonçait du jour au lendemain la fraude électorale dont il aurait été victime… Une défense qui visiblement n’a pas convaincu. 

Plus de 20 ans à la tête du pays

Cet autocrate s’était autoproclamé le « roi du défie les rivières » et comptait bien « gouverner pendant un milliard d’années. » Se considérant comme tout puissant, l’idée de quitter le pouvoir a dû lui sembler bien incongrue. Il passe un mois à résister à la transition politique, s’embrigade dans son palais présidentiel tandis que son rival Adama Barrow prête serment depuis un pays voisin. Ce dernier s’était exilé temporairement car il craignait pour sa sécurité…

Il semble que les négociations avec les présidents de Guinée et de Mauritanie aient finalement porté leurs fruits. Dans la nuit de vendredi 20 à samedi 21 Janvier, Jammeh apparaît à la télévision nationale pour annoncer son départ.

Adama Barrow s’exprime immédiatement sur Twitter –

Les caisses vides à l’arrivée de Barrow

Alors que Jammeh, sa famille et son entourage s’envolent pour la Guinée Equatoriale, qui leur a offert l’asile, la nouvelle équipe arrive dans le palais et s’installe dans les bureaux du gouvernement.

L'avion qui a transporté Jammeh vers la Guinée


Crédit: Le Monde Afrique

Une ultime surprise – les caisses sont pratiquement vides. « Au moment où nous prenons en main le gouvernement, la Gambie est en détresse financière« , a expimé Mai Fatty, un conseiller du nouveau chef de l’état. « En l’espace de deux semaines, 500 millions de dalasi ont été retirés« , ce qui équivaut à 10.2 millions d’euros. Le président sortant a vraisemblablement tenu à conserver son train de vie privilégié.

Hébergé par le Sénégal, le président Barrow a affirmé son souhait de rentrer le plus vite possible. Il a aussi demandé à ce que les forces de la MICEGA (la mission de la Cedeao en Gambie) restent sur le territoire national jusqu’à ce que les conditions de sécurité soient rétablies.

Lire aussi: La crise politique en Gambie 

Related posts
À la uneFaits DiversInternational

Qui était Issei Sagawa "le cannibale japonais" qui vient de mourir à 73 ans ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Gangs of London (saison 2) signe un retour explosif

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... les deux premiers épisodes de Prométhée (TF1)

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... S.A.S. : Rogue Heroes, les "inglorious bastards" de Steven Knight

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux