À la uneActualitéBrèves

Gilets jaunes : les lanceurs de balles de défense autorisés par le Conseil d’Etat

Décision très attendue du Conseil d’Etat qui valide l’utilisation des lanceurs de balles de défense.

Le Conseil d’État autorise les force de l’ordre à continuer l’utilisation des lanceurs de balles de défense, afin de maintenir l’ordre lors des manifestations. Ce sont les organisations syndicales ainsi que des personnes participants aux manifestations des Gilets jaunes qui l’ont saisit. L’objectif : faire interdire cette arme. Ce vendredi 1 er février, le juge des référés du Conseil d’État a tranché et a maintenu l’utilisation du LBD.

Une utilisation encadrée par des règles strictes

Le lanceur de balles de défense est une arme de force intermédiaire. Or, son utilisation est encadrée par le code de la sécurité intérieure afin qu’elle ne serve uniquement au maintien public. Les forces de l’ordre l’ayant en leur possession sont maintenant équipées d’une caméra piéton afin de filmer l’usage de l’arme et prouver la bonne utilisation de l’arme.

La puissance du LBD

Le lanceur de balles de défense est utilisé dans l’objectif de maintenir l’ordre dans les manifestations. Cependant, il est important de noter que 111 manifestants ont été blessés sur environ 9228 tirs, selon la directrice de la Direction des libertés publiques du ministère de l’Intérieur (DLPAH).

Nos confrère de L’express estime que « la pression d’une balle de tennis lancée à 200 kilomètres/ heure est de 90 joules alors que celle d’une balle de LBD est de 160 joules »

Utilisation du LBD maintenu.

LBD

En bref :

  • L’usage du LBD maintenu.
  • Samedi 2 février des manifestations sont prévues à travers toute le pays
Related posts
À la uneCinémaCulture

C’est quoi "Évanouis dans la nuit", qui cartonne sur Netflix ?

À la uneInternational

Qui est J.D Vance, le colistier de Trump ?

ActualitéSéries Tv

Qui chante le générique de ... Les entrechats ?

À la uneJeux Olympiques Paris 2024

Qui est Ludovic Franceschet, éboueur star des réseaux et porteur de la flamme ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux