À la uneFormule 1Sport

Grand Prix de Hongrie : Mercedes contre-attaque !

Une semaine après avoir échoué au Grand Prix d’Allemagne, Lewis Hamilton et son équipe ont su venir à bout de Max Verstappen.

Mauvais départ pour Bottas

Avec Valtteri Bottas et Lewis Hamilton occupant respectivement la deuxième et la troisième place sur la grille, Mercedes avait l’occasion de marquer beaucoup de points. Leur objectif initial était de dépasser Max Verstappen dès les premiers virages. Malheureusement pour l’écurie allemande, le pilote Red Bull a parfaitement démarré sa course et Bottas a rencontré des problèmes l’obligeant à repasser au stand.

La stratégie de pointe de Mercedes

Avec le finlandais hors de portée de Verstappen, tous les espoirs de Mercedes reposaient donc sur son leader, Lewis Hamilton. Il aura fallu 67 tours au pilote britannique pour doubler le pilote Red Bull. Ce succès s’explique d’une part par l’excellente qualité du pilotage de Lewis Hamilton, mais surtout par l’excellente stratégie réalisée par James Volwes. Le responsable de la stratégie chez Mercedes a permis à Lewis Hamilton de prendre l’ascendant sur Max Verstappen. Le quintuple champion du monde s’est arrêté à deux reprises aux stands. Ces deux arrêts lui ont permis d’avoir des pneus plus frais que Verstappen, qui ne s’est arrêté qu’une seule fois avant que Lewis Hamilton ne le dépasse.

Verstappen : le tour le plus rapide en guise de consolation

Alors qu’il était tout proche de remporter son deuxième Grand Prix consécutif, Max Verstappen a craqué dans les derniers instants. Ses pneus étaient complètement usés et ne lui ont pas permis de se défendre face au retour impérial de Lewis Hamilton. Après s’être fait dépasser, le néerlandais s’est arrêté pour chausser des gommes tendres, celles qui permettent d’aller le plus vite. Ce choix de pneumatique lui a permis de réaliser le tour le plus rapide, lui donnant un point supplémentaire au classement des pilotes. Grâce à ce chrono, Verstappen devient le pilote ayant réalisé le tour le plus rapide en course dans l’histoire de ce circuit. Il est également le pilote ayant réalisé le tour le plus rapide jamais effectué sur le Hungaroring, grâce à son tour de qualification réalisé samedi, lors de Q3.

A noter que Verstappen est monté pour la première fois de sa carrière sur le podium en Hongrie.

Ferrari déçoit encore

Cela fait 15 Grand Prix qu’un pilote Ferrari ne s’est plus imposé sur un circuit de Formule 1. Même si une victoire Ferrari n’était pas attendue en Hongrie, l’écart de 61 secondes entre Hamilton et Vettel à l’arrivée reste décevant. Il y a un gouffre entre l’écurie italienne et Mercedes au classement des constructeurs. Les années Schumacher semblent loin et cela fait 11 ans que Ferrari n’a pas gagné le titre de champion du monde des constructeurs. Sebastian Vettel et Charles Leclerc auront donc à cœur de remporter un Grand Prix à l’issue du Summer Break. Le pilote allemand avait remporté le Grand Prix de Belgique l’an passé, à lui de réitérer l’exploit cette année. Le Grand Prix d’Italie n’a pas connu de vainqueur Ferrari depuis Fernando Alonso, en 2010. S’imposer à Monza, circuit à domicile pour leur écurie, sera donc un autre défi pour le duo VettelLeclerc.

Des changements à venir ?

Le Grand Prix de Hongrie était le dernier avant la pause estivale. L’occasion pour les écuries de réfléchir à qui seront leurs pilotes pour la prochaine saison. Après son abandon en Allemagne et sa huitième place ici, en Hongrie, Bottas est menacé et pourrait être remplacé par Esteban Ocon. Pierre Gasly, lui aussi en danger, sera conservé au moins jusqu’à la fin de saison. A lui de prouver sur les prochaines courses qu’il est le second pilote idéal pour Red Bull. Les informations concernant la nouvelle saison pourraient être dévoilées dans les semaines à venir.

La Formule 1 revient le vendredi 30 août pour le Grand Prix de Belgique, à Spa Francorchamps !

A lire aussi : Grand Prix d’Allemagne : Mercedes déchue à la maison

About author

Journaliste sportif en devenir, spécialisé dans le Football, l'OL et la Formule 1 !
Related posts
À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Pour Sarah, la nouvelle série de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux