ActualitéFrance

Le grimpeur de la tour Eiffel est un demandeur d’asile russe

Photo du grimpeur de la tour Eiffel

Le grimpeur en question a passé six heures accroché à la tour Eiffel ce lundi. Cette action a valu une fermeture et une évacuation du monument.

Un grimpeur russe

L’homme accroché à mains nues à la tour Eiffel provoque l’évacuation du monument parisien. Le grimpeur est alors rapidement pris en charge par les équipes d’intervention. Selon une source proche de l’enquête, il s’agirait d’un demandeur d’asile de nationalité russe. Il sera probablement convoqué par la justice rapidement.

Le grimpeur a passé près de six heures sur la tour Eiffel. Les membres de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris “ont réussi à raisonner l’individu qui a été pris en charge par les services compétents” .

Une enquête pour “intrusion non autorisée dans une enceinte culturelle” a été ouverte. Cependant, l’homme n’a pas été placé en garde à vue. L’intrusion dans une enceinte culturelle est punie d’une contravention de cinquième classe. Après son interrogatoire à la police, l’homme a été placé à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

La tour Eiffel a rouvert ses portes mardi 21 mai à 9h30. On compte 2 500 personnes évacuées
“dans le calme et en toute sécurité”, indique la société. Elle annonce également que “les visiteurs qui avaient réservé leur billet pour une visite seront automatiquement remboursés”.

A LIRE AUSSI : Des militants Greenpeace déploient une banderole anti-FN à la Tour Eiffel

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Girondins de Bordeaux, l'impossible réconciliation avec son public

À la uneActualitéÉtudiantFrancePolitiqueSociété

Grève contre la réforme des retraites : Forte mobilisation à Bordeaux

À la uneActualitéBrèvesFranceSanté

Le cas suspect de coronavirus à Bordeaux est confirmé ainsi qu'un autre à Paris

À la uneActualitéSanté

Le coronavirus de Wuhan un danger bien réel ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux