À la uneActualitéInternational

Harvey Weinstein va se livrer à la police de New York

Plusieurs mois après le début du scandale de l’affaire Weinstein, le producteur américain devrait se livrer, ce vendredi, à la justice de New York. Harvey Weinstein avait disparu dès les premières révélations d’abus sexuels contre lui.

L’ancien producteur de cinéma va se livrer à la police new-yorkaise aujourd’hui, sept mois après les premières accusations d’abus et d’agressions sexuelles contre lui, à la joie de plusieurs figures du mouvement #MeToo. Selon plusieurs médias américains, ni la police, ni le procureur de Manhattan n’ont confirmé ces informations. Aucun détail n’a été donné sur l’heure de son inculpation d’aujourd’hui, qui devrait être ultra-médiatisée.

Mouvement #MeToo

Disparu depuis les premières révélations

Au fil des révélations publiées par le New York Times et le New Yorker, il est apparu que l’immense producteur américain Weinstein avait usé de son pouvoir pour obliger de jeunes actrices ou aspirantes à céder à ses fantasmes sexuels. Parfois, il se faisait aider par ses employés en achetant le silence de certaines victimes via des accords de confidentialité.

Le New Yorker avait sorti un enregistrement audio d’Harvey Weinstein pris sur le fait avec un top modèle italien Ambra Battlana Gutierrez :

Selon Le Point et certains médias américains, le producteur de 66 ans, qui a disparu après les premières accusations, aurait officiellement été suivre un traitement contre les addictions sexuelles dans l’Arizona. Il risque d’être inculpé d’au moins une agression sexuelle correspondant à la plainte de l’actrice Lucia Evans – qui affirme que le producteur l’a obligée à lui faire une fellation en 2004.

A LIRE AUSSI : VIDÉO. Harvey Weinstein prend deux claques dans un restaurant

Une remise en liberté sous caution après l’inculpation ce vendredi aurait déjà été négociée avec ses avocats – une caution d’un million de dollars – et la remise de son passeport selon le New York Times.

Serait-ce l’heure de la justice ?

J’avais perdu espoir de voir notre violeur rendre des comptes devant les tribunaux” déclare l’actrice Rose McGowen ce jeudi soir, selon ParisMatch. Si l’ancien producteur est inculpé, sa culpabilité est loin d’être acquise. Depuis le mois de mars, la pression monte sur le procureur de Manhattan – Cyrus Vance – pour qu’il inculpe Harvey Weinstein. Le mouvement Time’s Up avait poussé le procureur à lancer un “examen indépendant” – il était également très critiqué en 2011 pour avoir jeté l’éponge face à Dominique Strauss-Kahn.


Les procureurs de New-York hésitent souvent à inculper, faute de preuves matérielles du non-consentement de la victime présumée, surtout pour une affaire qui remonte à plusieurs années. Des accusations contre l’ancien producteur, allant du harcèlement au viol, dénoncées par des actrices comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Rose MacGowan ou Asia Argento, qui sera défendu par l’un des avocats réputé pour être un des meilleurs de New-York.

A LIRE AUSSI : « J’ai été violée ici, à Cannes », le discours enflammé d’Asia Argento au Festival de Cannes

Related posts
À la uneActualitéBuzzSanté

Le leader d'IAM Akhenaton penche vers le complotisme au sujet du coronavirus

À la uneActualitéCinéma

Quels sont les 10 acteurs les mieux payés en 2020 ?

À la uneActualitéSéries Tv

Netflix dévoile le trailer de la dernière saison de Trinkets

À la uneActualitéSanté

Coronavirus : Une médecin risque la radiation pour avoir diffusé sur Facebook de faux certificats contre-indiquant le port du masque

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux