À la uneActualitéBuzzInsolite

“House of Tocards”, la nouvelle série anti-PS de l’UMP

house of tocards

Les jeunes actifs UMP ont lancé une campagne de communication sur Twitter inspirée de la série House of Cards et destinée à railler le gouvernement en place. Le message n’est en rien compliqué à décoder, les membres du mouvement de droite n’ont pas apprécié les trois premières années passées par Hollande à la tête de la République, et ils le font savoir !

Alors que le gouvernement avait fait mouche il y a quelques semaines avec une campagne de communication destinée à promouvoir les actions de l’exécutif, c’est aujourd’hui l’UMP qui contre-attaque. L’histoire commence en effet le 28 février dernier lorsque le Service d’Information du Gouvernement (SIG) envoie une série de tweets se référant à la série House of Cards pour faire la pub de son action à l’encontre de la corruption ou encore en faveur de la liberté d’expression ou la démocratie.

« 3 ans, ça suffit »

Pour appuyer leur action, les jeunes actifs de l’UMP ont tout d’abord créé le hashtag #3ansCaSuffit, qu’ils ont en outre utilisé en photo de profil. Cette campagne ne date toutefois pas d’hier, puisqu’ils ont lancé depuis le 19 avril cette campagne se donnant pour objectif de décrédibiliser le parti socialiste, notamment en donnant des chiffres accablants.

Ce n’est pourtant que depuis le 30 avril que les membres de l’UMP ont commencé à s’inspirer de la série House of Cards, en créant une nouvelle série : House of Tocards. Tout d’abord en critiquant trois longues années du PS au pouvoir…

…Puis en attaquant directement François Hollande sur le plan personnel avec une référence directe à l’ancienne première dame, Valérie Trierweiler :

Une série qui parle à toute une génération

Si la série House of Cards a été choisie pour se moquer du Parti Socialiste, ce n’est pas pour rien comme le confie au Scan Franck Allisio, le président des Jeunes Actifs. L’homme admet en effet que “le SIG a vaguement inspiré” sa démarche. Et d’ajouter : “Je trouve que leur démarche de dépoussiérage de la communication politique est une bonne chose. Il faut adapter le message aux nouveaux outils comme Twitter. Et nous nous sommes dit que cette série parle le mieux à notre génération. D’autant qu’elle regorge de parallèles assez évidents avec la situation actuelle”.

Pour Franck Allisio, l’action des jeunes actifs de l’UMP sur leur compte Twitter est nécessaire : “C’est notre job de tenter et d’oser sur les réseaux sociaux ce que les comptes plus institutionnels, comme celui de Nicolas Sarkozy, ne peuvent pas se permettre. Nous sommes des éclaireurs, c’est le rôle des jeunes générations d’être impertinents et défricher“, affirme-t-il. Peut-être que les jeunes donneront l’exemple à leurs aînés, qui sait ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSpectacles

« La situation ne me pousse pas à arrêter le théâtre, bien au contraire », entretien avec Daniel Pierson

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Assassin's Creed : des séries en développement pour Netflix

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... le fonctionnement de la Cour Suprême des Etats-Unis

À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux