Covid19: Jean-Michel Blanquer annonce que le Bac 2020 aura lieu en contrôle continu. Les notes pendant le confinement ne seront pas prises en compte. Eventuel retour en classe en Juin. Fin d’année le 4 juillet. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

ActualitéBrèvesInternational

Inde : au moins 44 morts dans un accident de bus

Un accident de bus en Inde a fait 44 morts ce mercredi dans l’état montagneux d’Himachal Pradesh, a indiqué un responsable local à l’AFP. Les routes indiennes font partie des plus mortelles dans le monde. 

56 personnes étaient à bord du véhicule au moment de l’accident. Le bus privé est sorti de la route tombant dans une rivière au fond d’un ravin. Des équipes de police et secours ont rapidement été dépêchées vers la zone du drame, à cinq heures de trajet de la capitale régionale Shimla. “Selon les dernières informations dont je dispose, 44 personnes ont été tuées,” a déclaré Rohan Chand Thakur, responsable administratif du district de Shimla. La cause de l’accident n’était pas connue en l’état.

Les routes étroites et vertigineuses des régions montagneuses de l’Inde sont régulièrement le théâtre de ce type d’accidents.

A lire aussi >> L’Inde interdit le plastique dans la capitale

400 décès par jour sur les routes en Inde

Selon les estimations de l’OMS de 2015, l’Inde est le deuxième pays au monde avec le plus grand nombre de tués sur la route (207.551 morts), derrière la Chine (261.367). La mortalité routière a baissé depuis grâce aux différentes politiques mises en place dans les grandes villes, mais reste bien supérieure aux autres pays. L’année dernière, près de 150.000 personnes ont trouvé la mort sur la route en Inde, soit 400 décès par jour, selon Le Figaro. Pour comparaison, 3.469 personnes seraient décédées sur les routes de France métropolitaine en 2016, soit “seulement” 9 décès par jour, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Depuis quelques années, les autorités indiennes tentent de mettre en place de nouvelles mesures pour baisser la mortalité routière dans le pays. Dans la ville de Delhi, désignée en 2015 comme étant la “capitale de l’accident,” plusieurs patrouilles ont été déployées dans les secteurs fréquents d’accidents, ce qui a permis de diminuer de manière significative le nombre de tués sur les routes, rapporte Roulons autrement.

Le gouvernement indien a également indiqué en 2016 que des passages piétons en 3D allaient être peints sur les routes principales pour faire ralentir les automobilistes.

Related posts
À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

CultureInternationalSociété

Confinement: Le musée même à la maison

Distances InconnuesEmissionsInternational

Inquiétudes autour de l’Afrique, face au Covid-19, avec le Professeur Pierre-Marie Girard

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux