Ce fait-divers morbide est arrivé en Inde. Un jeune homme de 28 ans, victime d’un accident de bus, s’était fait amputer la jambe gauche. En arrivant à son chevet, sa famille est horrifiée : l’homme a sa jambe pour oreiller.

C’est dans l’état indien d’Uttar Pradesh que cette histoire est arrivée. Le jeune Ghanshyam, 28 ans, a été victime d’un accident de bus. Selon les chirurgiens, l’amputation est inévitable, et vitale.

Le refus du personnel médical

L’opération se déroule comme prévue.  Au retour, le personnel médical refuse au jeune homme de lui donner un oreiller. À la place, sa propre jambe amputée lui est donnée pour appuyer sa tête.

Ses proches ont témoigné, pour la télévision locale, qu’aucun membre du personnel médical n’avait accepté de donner au jeune homme un oreiller, malgré les multiples demandes de sa famille. « J’ai demandé à plusieurs reprises aux médecins d’intervenir, mais ils ont refusé ». Certains membres du personnel auraient même suggéré fortement à la famille d’aller acheter un oreiller au patient, au marché local.

À lire aussi : Il existe une capitale en Norvège où il est interdit de mourir !

L’enquête est ouverte

En réaction à cet événement, l’hôpital a déclaré avoir mis en place un comité pour établir à qui revient la responsabilité de cet acte. « Nous avons mis en place un comité de quatre personnes pour établir qui a posé la jambe amputée sous la tête du patient », a déclaré le responsable de l’hôpital Maharani Laxmibai à Jhansi, où cette histoire s’est déroulée. Deux médecins ont également été suspendus et une enquête est en cours.

L’état le plus pauvre du pays

L’état d’Uttar Pradesh est l’un des plus pauvres du pays. Les malades doivent souvent attendre plusieurs jours afin de pouvoir bénéficier des moindres soins. L’année dernière, des enfants sont morts à la suite d’un manque d’oxygène.

Dans le même état, un homme s’est fait passé pour un médecin, sans avoir de licence, pendant plusieurs mois. Il a transmis le HIV à 46 personnes en utilisant à chaque fois la même seringue.