À la uneArtCultureMusiqueSortiesSpectacles

Jae-Hyuck Cho: de l’enregistrement au live

Mardi 29 octobre, l’église Saint-Eustache reçoit une représentation live exceptionnelle. Jae-Hyuck Cho, pianiste et organiste sud-coréen reprend Bach, Listz, Widor et présente “Pahdo” par le compositeur Texu Kim.

« M’asseoir à la console de La Madeleine, à la suite de ces musiciens illustres qui ont marqué son histoire, fut particulièrement émouvant. J’avais l’impression que l’orgue était vivant »

Entièrement enregistré sur le Grand Orgue Cavaillé-Coll de la Madeleine, Cho propose un live exceptionnel au 146 rue Rambuteau. Entre classique et modernité, Cho se réapproprie de grandes oeuvres pour orgue.

De Bach avec Toccata et fugue en ré mineur, BMW 565 à Widor avec Sicilienne from Bach’s Memento no.5. Cho passe même par Listz avec et ses Fantaisies et Fugues sur thèmes de Bach.

Ces œuvres servent de socle musical et historique. Cho introduira la composition commandé de Texu Kim Pahdo (vague en coréen). Pahdo s’inspire d’une chanson sud-coréenne populaire pour la mélodie. Pour le rythme il reproduit la dualité de la côte Est avec les montagnes surplombant la mer. C’est en jonglant avec les matières, les couleurs et les émotions que Cho transmet la puissante nostalgie de Texu Kim.

Se découvrant une fascination pour l’orgue dès le plus jeune âge, Cho va cultiver le désir d’en jouer jusqu’à pouvoir l’étudier à la Manhattan School of Music de New York.

“C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai admiré ce que j’avais en face de moi. (…) Cette première rencontre est restée gravée dans mon coeur.”

Cho continue sa quête de l’orgue en occupant des postes en tant que directeur musical et d’organiste au sein de plusieurs églises. Il retiendra surtout la Old First Church de Newark dans le New Jersey détenant un orgue a plus de 8000 tuyaux.

“J’avais l’impression que La Madeleine était vivant. (…) La Madeleine est vraiment un endroit magique !”

En enregistrant son album à La Madeleine, Cho parle d’un lieu vivant. Il parle d’un lieu a volonté propre, s’adaptant en fonction des partitions et des organistes. En jouant à cet endroit, Cho suit le parcours des anciens organistes ayant joués à sa place. Entre modernité et retour aux sources, Jae-Hyuck Cho offre un univers complet disponible en live et en album.

Un franc succès à chaque représentation

EN CONCERT MARDI 29 OCTOBRE À 20H30 À L’ÉGLISE SAINT-EUSTACHE.

CD & VINYL EVIDENCE À PARAÎTRE LE 1/11/2019

Vous aimerez également:

L’Amuse Gueule / Du classique et de l’électro, découvrez Worakls et AVBE – LIVE

Bach est de retour : La performance du Ballet de l’Opéra National du Rhin

About author

Pasinato Pablo Journaliste Culturel VL Média
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCulturePop & Geek

Marvel : Le tout premier comics vaut plusieurs millions

À la uneActualitéBrèvesBuzzHigh Tech

Les vitres pas si incassables du Cybertruck de Tesla

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Irving Penn donne vie aux natures mortes avec Still Life

À la uneActualitéBrèvesFoot

Le Parc des Princes s’apprête à changer de nom

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Bach est de retour : La performance du Ballet de l’Opéra National du Rhin