Covid19: 7560 morts en France, un record de personnes en réanimation (6838) mais un besoin en lits supplémentaires qui diminue jour après jour. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéCultureFaits DiversInternationalMusique

Jour-J pour A$AP Rocky

Arrêté en Suède après une bagarre fin juin, le rappeur Américain A$AP Rocky dont le procès prends fin aujourd’hui, va être fixé sur son sort ce mercredi.

Il risque jusqu’à 6 mois de prison. Aujourd’hui, à 14 heures, heure locale, le tribunal de Stockholm va rendre son verdict concernant le procès d’A$AP Rocky. Le rappeur américain a été arrêté le 30 juin dernier et placé en détention au motif qu’il existait « un risque de fuite » à l’étranger. Il est soupçonné de coups et blessures en compagnie de trois autres personnes. Libéré le 2 août dernier, et rentré aux États-Unis, il ne sera pas présent lors du délibéré.

Une bagarre pour défendre des passantes

Alors qu’il était dans la capitale suédoise pour donner un concert dans le cadre du festival de Hip-Hop Smash, il s’est retrouvé au sein d’une violente dispute. On le voit d’ailleurs dans une vidéo relayée par TMZ, un média people américain, jeter un homme au sol et le rouer de coups. Le rappeur avait par la suite rapidement réagi à cette affaire en publiant une vidéo sur son Instagram, où il explique qu’il a fait ça, car les deux hommes victimes de l’agression donnaient des claques aux fesses des passantes.

Une pétition a d’ailleurs été lancée pour soutenir A$AP Rocky et demander sa libération. Même le Président des États-Unis, Donald Trump s’en est mêlé. Il demandait la libération immédiate de l’artiste. A$AP Rocky de son vrai nom Rakim Mayers a connu le succès en 2013 avec la sortie de son premier album Long.Live.A$AP.

About author

Corentin Briot Journaliste VL média
Related posts
À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

À la uneSantéSociété

Coronavirus et théories du complot, un lien étroit

À la uneFranceMédiasSociété

"Coronavirus : l'état d'urgence", un échec pour France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux