À la uneActualitéCultureSpectacles

La panne … sans frustration !

La panne est une pièce de théâtre qui se joue au Bouffon Théâtre dans le XIXe arrondissement.

Elle fut publiée par l’écrivain et dramaturge suisse Friedrich Dürrenmatt en 1956, d’abord en un court récit. Elle fut adaptée, par la suite, en représentation théâtrale.

Description :

La superbe Jaguar rouge carrosserie spéciale d’Alfredo Traps, agent de commerce fraîchement promu, tombe en panne.
Il va alors devoir passer la nuit dans une étrange maison d’hôtes. Il se retrouve nez à nez avec une jolie veuve de 35 ans, après avoir discuté quelques temps avec lui, elle lui fait rencontrer son oncle et ses trois acolytes, tous d’anciens hommes de lois (un procureur général, un juge, un avocat et un bourreau).

Au premier abord, ces quatre hommes d’un certain âge (entre 85 et 92 ans) ont l’air bien fatigués ayant déjà bien bu deux soirs d’affilée. Néanmoins, quelques minutes plus tard, ils se révèlent tenir assez bien l’alcool.
Ils forcent alors leur invité à s’asseoir à leur table, lui proposant de jouer « au tribunal ».
Alfredo occupe alors la place de l’accusé, seule rôle restant.
Autour d’une nourriture raffinée et de grands crus (Château Latour, Châteauneuf-du-Pape), les quatre vieillards tentent de percer à jour les potentiels crimes pour lesquels l’invité pourrait être inculpé.
Entre jeu et réalité, fiction et vérité, s’installe un procès atypique et absurde que l’on ne pourrait pas trouver dans n’importe quelle salle d’audience.

1378155_640396015982654_1042766127_n

Mon avis :

La panne est une représentation originale et dynamique.
C’est une combinaison du Procè

s de Franz Kafka et du Diner de cons de Francis Veber où un individu est pris à parti par des hommes qui jouent avec lui. Le procès tourne vite à l’absurde puis à la tragédie.
Les comédiens sont doués, vifs et surtout aiment ce qu’ils font. Ils sont heureux de jouer devant un public et se donnent en conséquence.
Alfredo Traps, joué par le comédien Amir Hedayati, personnage central, est totalement rentré dans son rôle. Les quatre a

utres qui sont des vieillards sont joués par des jeunes hommes mais au bout de quelques minutes le spectateur ne se rend plus compte de la différence d’âge qui sépare le personnage du comédien.
La pièce n’est cependant pas une comédie même si un certain humour n

oir apparaît dans certaines scènes.
Le spectateur a naturellement envie de monter sur scène pour partager les canapés au saumon ou au caviar et déguster les

grands crus qui passent sous son nez. Il a aussi envie de jouer avec les personnages. (Cela peut donner des idées pour des soirées trop arrosées entre amis).
La satire judiciaire est bien respectée, elle met en exergue les « innocents coupables » et les « coupables innocents » et fait réfléchir sur la part de culpabilité de chaque homme.
La Justice est rendue au nom du Peuple français dans notre droit pénal mais en l’occurrence, ici, c’est également le délinquant ou le criminel qui doit se juger lui-même.

Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié la pièce, tout autant que la ravissante personne qui m’a accompagnée.
Alors, je vous encourage à aller la découvrir, à soutenir les théâtres d’arts et d’essais qui révèlent souvent bien des surprises et celle-ci en fut une excellente !

Le petit plus :

Les comédiens sont très accessibles et charmants.
Ils acceptent volontiers de discuter, voire même de boire un verre (dont vous allez rêver pendant deux heures) après la pièce.

Je tiens à remercier l’Association l’Artésienne de l’Université René Descartes – Paris V ainsi que sa présidente de m’avoir invité à prendre part à leur sortie théâtre qui s’est révélée fort plaisante.

2513_640394995982756_7277908_n

 

Coordonnées :

Bouffon Théâtre
26-28 rue de Meaux
Paris XIXe.
01-42-38-35-53
BilletRéduc.com

Pièce présentée par la troupe « Les éparpillés », jusqu’au 18 décembre les mardi et mercredi à 21h (certainement prolongée début 2014).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusique

C’était il y a 30 ans… la sortie de Nevermind de Nirvana

À la uneInsoliteInternational

Le terrible château de Dracula devient centre de vaccination

À la uneFaits DiversFrance

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée par un mineur

À la uneFrance

Double-meurtre dans les Cévennes : le suspect s’est rendu

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux