À la uneActualitéSportTennis

La résurrection de Benoît Paire

Benoît Paire s’est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati hier. Le Français est venu à bout de John Isner pour atteindre le stade de cette compétition pour la deuxième fois de sa carrière en M1000. Une renaissance.

Benoît Paire ne l’a jamais caché, la bulle sanitaire, l’absence de public lui ont miné le moral ces derniers mois. Le Français n’avait plus remporté plus de trois matchs dans le même tournoi depuis le tournoi d’Auckland en janvier 2020. Le Français avait été défait en finale par son compatriote, Ugo Humbert. Une dernière très bonne performance qui avait eu lieu avant l’explosion de la pandémie de covid-19.

Le natif d’Avignon revit cette semaine. Première victoire contre un membre du top 10 (Denis Shapovalov au 2ème tour) depuis mai 2017. Deuxième quarts de finale de sa carrière en Masters 1000 depuis celui de Rome en 2013. Benoît Paire montre une envie de se battre pour la victoire. Hargne qu’il avait perdu ces derniers mois préférant balancer un match que d’essayer de renverser la tendance.

La présence d’un public en nombre dans la ville américaine joue un rôle primordial dans le regain de forme du Français. “Cette année, je prends tellement de plaisir à jouer devant du monde et à retrouver un circuit normal” explique-t-il à L’Equipe après sa victoire contre Isner hier. Il conclut “ce n’est que du bonheur. Je suis content d’être là, de retrouver mon tennis, ma bonne humeur et ma joie d’être sur un court”.

Un passage à vide durant plus d’un an

Depuis l’explosion de la pandémie de covid-19 et l’arrêt des compétitions pendant quelques mois, Benoît Paire a connu une énorme panne de résultats. Sur la période de août 2020 à celle de juin 2021, le Français a remporté seulement 3 matchs sur 26 disputés. Il a battu Soon-Woo Kwon (78ème) au 1er tour de Roland Garros en septembre 2020, Nicolas Jarry (1165ème) au deuxième tour de l’ATP 250 de Cordoba en février 2021 et Nikoloz Basilashvili (31ème) au premier tour du Masters 1000 de Madrid en mai 2021.

Le tennisman ne supportait plus de jouer dans des stades vides et l’avait bien fait comprendre à de nombreuses reprises cette année. “Quand on joue dans un cimetière, alors que d’habitude c’est le meilleur tournoi du monde, où est le plaisir ? C’est vide, c’est une ambiance d’une tristesse rarement vue.” s’emportait Benoît Paire après une défaite à Monaco en avril 2021. Il continuait “gagner ou perdre dans des conditions pareilles, je m’en fous. Je n’ai plus l’étincelle. Je perds, tant mieux, je rentre chez moi. J’ai pris 12.000 euros pour être à l’hôtel alors je suis venu, mais il y a zéro ambiance, il ne se passe rien. Vous allez me dire c’est comme la vie normale, mais elle est à chier en ce moment”.

Une renaissance

Depuis le mois de juillet 2021, le Français a remporté 10 matchs sur 16 disputés. Benoît Paire affiche un ratio positif victoire/ défaites dans une période qui coïncide avec le retour du public. De plus, en atteignant les quarts de finale du tournoi de Cincinnati, l’Avignonnais s’assure de remporter 172 points à la race ATP. Ce qui représente plus d’1/3 des points qu’il a remporté cette année (530 points).

Une résurrection ! Mais il ne compte pas s’arrêter là. Benoît Paire fera face à Andrei Rublev ce soir, tombeur de Gaël Monfils (7-6, 7-6) pour essayer de s’offrir sa deuxième demi-finale en Masters 1000, la première sur dur. Le Français devra ensuite confirmer son regain de forme lors des prochaines échéances. Notamment, l’US Open, le tennisman y avait obtenu le premier huitièmes de finale de sa carrière en 2015.

A lire aussi : Qui sont les favoris de la Vuelta 2021 ?

About author

Journaliste pôle Desk
Related posts
À la uneMusique

Après 6 ans d'absence, Adele est de retour avec un tout nouveau titre

À la uneSport

Soupçonné de l’avoir tué, le mari de l’athlète kényane Agnes Tirop a été arrêté

À la uneSéries Tv

De quoi parlera la série dérivée de Dune ?

À la uneFaits Divers

Des lycéens nantais menacés de mort après une vidéo où ils miment une prière musulmane

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux