À la uneActualitéSportSports d'hiver

Lamy-Chappuis, le bide

Jason Lamy-Chappuis n’a terminé que 35e de l’épreuve de combiné nordique sur petit tremplin. Une grosse claque pour le porte drapeau français, vainqueur il y a quatre ans sur cette même épreuve.

Si on commençait à avoir le sourire avec la médaille d’or de Martin Fourcade et celles de bronze de Jean-Guillaume Beatrix et Colline Mattel, on a pris une claque avec Jason Lamy-Chappuis en combiné nordique. Présenté comme une des meilleures chances tricolores de médaille d’or, le Français, champion olympique en titre, a finalement conclu en 35e position une course catastrophique. Huitième à l’issue du saut, il n’a jamais été dans le rythme durant la course de ski de fond. Parti avec 31 secondes de retard sur la première position, il termine finalement à 2 minutes 37 secondes et 5 centièmes du vainqueur, l’Allemand Eric Frenzel. Le Japonais Akito Watabe (2e à 4’’2) et le Norvégien Magnus Krog (3e à 8’’1) complètent le podium.

Sursaut d’orgueil mardi ?

Un niveau indigne du grand favori de combiné nordique, qui plus est porte-drapeau de la délégation française lors de ces JO. Même ses compatriotes Maxime Laheurte (17e à 1’12’2), François Braud (20e à 1’19”1) et Sébastien Lacroix (28e à 2’08”0) sont devant lui. «J’ai senti dès le premier tour que ça allait être très long», a réagi Jason Lamy-Chappuis au micro de France Télévisions. «J’ai vu des gars à qui je mets une minute d’habitude me dépasser». Une course à oublier donc. Pour l’entraîneur de l’équipe de France de combiné nordique, Etienne Gouy, «c’était un jour sans au niveau du matériel. On a fait un choix risqué, ce n’est pas passé, on l’assume. Ici, la neige est compliquée, mouillée comme chez nous, mais aussi super sale. En plus, Jason n’était pas au top physiquement». Mais il ajoute que «les Jeux ne sont pas terminés, on va rebondir». Ce serait bien inspiré de le faire dès mardi prochain, pour l’épreuve de grand tremplin, avant celle par équipes deux jours plus tard. Et ainsi imiter Martin Fourcade, qui a su faire oublier sa déception des 10 km en biathlon samedi pour devenir champion olympique lors de la poursuite.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéCulture

Tu te souviens… des Furby ?

ActualitéSport

Quels sont les quatre maillots distinctifs au Tour de France ?

À la uneFrance

Comment faire pour changer de nom ?

ActualitéInternationalsociété

Tu te souviens … des Crados ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux